10 mauvaises manies qui ternissent votre professionnalisme

, par Catherine Lemire.

On ne parle pas et on n’agit pas avec ses collègues de la même façon qu’avec les copains un samedi soir. Ça va de soi. Certains mauvais plis nous suivent parfois au boulot contre notre gré. The Muse a répertorié les 10 mauvaises habitudes les plus fréquentes.

Les sacres… par paresse

Celui-ci vient en haut de la liste. Le fait de sacrer ne choque plus vraiment personne. Ce qui est déplaisant, c’est quelqu’un qui utilise un sacre tous les trois mots à cause d’un manque évident de vocabulaire. C’est la marque indéniable d’une paresse intellectuelle ainsi que d’un manque flagrant d’imagination et de créativité. Qui veut travailler avec un parasite de ce type?

Un emploi pour vous?

Les retards

Un petit 5 minutes ici, un autre 20-là… Les gens systématiquement en retard font preuve d’un grand manque de respect envers les collègues. Ça peut aussi être perçu comme un manque de sérieux.

Les regards sensuels

Oui, nous sommes humains et, par conséquent, des mammifères. Oui, certaines personnes nous attirent. Cela dit, nous devons rester civilisés. Au boulot, essayez d’être subtile. On ne bave pas, on ne déshabille pas du regard. On respire par le nez et on ferme sa bouche. Ce n’est pas la place…

La pensée magique

Tout le monde a travaillé fort, mais le résultat est un désastre. C’est un échec total. Ça arrive. Il faut le constater, apprendre de ses erreurs et se retrousser les manches pour faire mieux la prochaine fois. Au moment où toute l’équipe apprend la mauvaise nouvelle, là, Ti-Joe arrive et clame que tout va bien et qu’il ne faut pas s’en faire. Non. Juste. Non.

La superficialité

Quelqu’un de superficiel est perçu comme un être capricieux et superficiel. Quelqu’un qui dit qu’il sera présent à tel endroit, à telle heure et qu’il n’y est pas… qu’il n’accomplit pas ses tâches… c’est un être superficiel sur qui l’on ne peut pas compter.

La désorganisation

Tout le monde qui reçoit plus de 1000 courriels par jour tend à tomber dans cette catégorie. On le sait, les gens s’attendent à une réponse rapide. Ils s’attendent à ce que vous soyez capable de discuter de ce qui les préoccupe immédiatement, sans délai. Si vous êtes désorganisée, ils seront inquiets de vos capacités à les aider.

Les tics de langage

Ça, « c’est genre », « comme », « t’sais », « style », des mots de trop dans la phrase qui font perdre le sens… genre. Et ça, genre, ça donne une image, t’sais comme, full pas professionnelle. Pantoute. Ces petits défauts de langage révèlent un manque d’instruction.

Le secret

Nous avons tous une vie privée sur laquelle nous sommes discrètes. La discrétion au bureau est bien vue. Cependant, si vous gardez pour vous des renseignements importants pour vos clients, vos fournisseurs, vos collègues et vos patrons, c’est un manque de transparence. Pas de la discrétion.

Les promesses non tenues

Ne promettez que ce que vous êtes capable de donner. Un excès de confiance peut vous jouer des tours.

Les mensonges et les tricheries

Vous vous en sortirez une fois. Pas deux. Ne jouez pas avec le feu.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.