3 étapes pour prendre la bonne démission

, par Florence Tison.

Ça y est, la décision est prise : on quitte son emploi. Reste maintenant à démissionner.

Comment faire pour ne pas brûler des ponts ou se priver de références? Démissionner.ca nous donne la marche à suivre en trois étapes.

1. Annoncer sa démission à son patron

La première personne à aviser de votre départ est votre patron. Idéalement, on ne fait pas l’annonce en passant dans le couloir. Mieux vaut prendre rendez-vous avec votre gestionnaire.

Un emploi pour vous?

Dans une grande entreprise, vous devrez probablement l’annoncer également aux ressources humaines.

C’est le moment de s’entendre sur la période de préavis et de la date précise de départ. Notez qu’au Québec, aucune période de préavis n’est prévue dans le Code civil. On parle plutôt d’un délai raisonnable. La période de préavis habituelle s’étend sur deux semaines.

Démission.ca conseille d’être honnête et ouverte durant cette discussion, mais sans régler ses comptes. Restons élégante!

2. Remettre la lettre de démission

La lettre de démission doit être remise à son gestionnaire après, et seulement après qu’on l’ait avisé du départ. Annoncer une démission directement par écrit fait trop impersonnel, insensible et même impoli.

On évite les critiques et les plaintes visant l’entreprise, les supérieurs ou les collègues. Rappelez-vous qu’il faut rester en bons termes. Il est de bon ton de mentionner qu’on a apprécié travailler au sein de l’entreprise, et même de noter les éléments positifs du milieu de travail.

Voici un exemple de lettre de démission.

Montréal, le 27 janvier 2009

 

M. Untel

Président directeur général

Nom et adresse entreprise

 

Objet : Démission de mes fonctions

Monsieur Untel,

 

   Par la présente, veuillez être avisé que je quitte mes fonctions de… (titre du poste). Cette démission sera effective à partir de la date du …(date), tel que convenu avec vous lors de notre discussion du … (date) dernier.

 

   J’ai beaucoup apprécié mon passage au sein de l’entreprise XX. Durant toutes ces années, j’ai eu l’occasion de travailler sur des mandats forts intéressants et de collaborer avec des collègues compétents.

 

   Je suis cependant appelé à relever d’autres défis, et c’est pourquoi j’ai le regret de vous remettre ma démission.

 

   Je vous prie d’agréer M. Untel, l’expression de sentiments distingués.

 

_________________

Signature

 

c.c. au VP ressources humaines

3. Aviser l’équipe de son départ

La procédure à suivre devra être déterminée avec votre patron. Certaines directions préfèrent annoncer elles-mêmes le départ d’un employé à ceux qui restent. Si vous vous en chargez, limitez-vous à la date de départ tout en mentionnant que vous conservez une bonne relation avec la direction.

Restez professionnelle : on ne parle pas en mal de ses patrons! Vous aurez encore besoin de bonnes références et la vie vous amènera peut-être à croiser vos supérieurs de nouveau.

L’élégance, toujours l’élégance.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.