3 mensonges que tu te racontes à toi-même quand tu décroches pas d’entrevues

, par Céline Gobert.

Il arrive un moment dans un processus de recherche d’emploi où le téléphone cesse de sonner. L’important est de ne pas sombrer dans la déprime et de ne pas se raconter les 3 mensonges suivants!

Si vous avez l’habitude d’être entourée de monde ou que vous vous sentez vivante seulement quand des gens vous entourent, la solitude qu’engendre une recherche de jobs peut vous être très difficile, voire ressembler à une véritable torture.

D’abord, cessez de percevoir cette période comme un temps d’échec, car c’est faux. Vous n’êtes pas une ratée toute seule dans votre coin. Débarrassez-vous des pensées négatives et de tous ces mensonges que vous vous racontez à vous-même.

Un emploi pour vous?

En voici 3, selon The Muse.

1- « Postuler à plus de jobs va augmenter mes chances d’en trouver un. »

Parfois, l’ouverture de postes peut ressembler à une loterie. Il peut alors être tentant de vouloir doubler ses envois de CV pour espérer augmenter ses chances. Mais ça peut être à double tranchant! Pris dans le stress de vite postuler et de vous dire « voilà j’ai fait tout ce que j’ai pu! » c’est là que vous envoyez des CV et des lettres de présentations bâclés.

Que faire à la place? Plutôt que de postuler sur plein de jobs, prenez le temps de jeter un oeil aux postes auxquels vous avez postulé récemment. Peu importe ce que vous trouverez (une coquille dans vos CV, de nouvelles aspirations…), ce sera probablement plus efficace que de postuler à la va-vite à tout et n’importe quoi sans réfléchir.

2- « Je ne suis finalement pas si mal dans ma job actuelle. »

Quand c’est silence radio du côté des firmes dans lesquelles on a postulé, il peut être facile de remettre ses lunettes roses pour regarder son job actuel. Comme tout le monde, vous vous dites: « Ok, je suis malheureuse dans cet emploi qui m’empêche de dormir la nuit, mais au moins je peux payer mon loyer.» Évidemment, vous le savez, ce doux mensonge n’est qu’un mécanisme de défense.

Que faire à la place?  Écrivez sur une feuille tout ce que vous n’aimez pas dans votre job actuel. Faites un brainstorm avec vous-même et prenez 30 minutes pour lister tout ce que vous ne pouvez plus supporter dans votre travail. À la fin de l’exercice, vous verrez, vous serez convaincue du bien fondé de votre recherche d’emploi.

3- « Il n’y a rien que je puisse faire si l’on ne m’appelle pas. »

Quand tout va de travers, rien qu’obtenir une entrevue peut sembler parfaitement impossible. Et vous pourriez facilement vous mettre à penser que si l’on ne vous rappelle pas, c’est parce que vous êtes la pire candidate au monde! Évidemment, vous ne pouvez pas être plus loin de la vérité.

Que faire à la place? Ça pourrait avoir l’air contre-productif, mais… pourquoi ne pas prendre une pause dans vos recherches? Parfois, il peut être difficile d’être productive quand on se voit d’un mauvais oeil. Si vous êtes à l’emploi, concentrez-vous une journée à 100 % sur vos tâches. Si vous êtes sans emploi, accordez-vous une après-midi pour faire ce qui vous chante. Vous serez plus heureuse, et donc plus efficace, à votre retour le lendemain.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.