3 types de patron toxique : mode d’emploi

, par Therese Garceau.

Pas toujours facile de bien s’entendre avec le patron, il faut savoir mettre de l’eau dans son vin. Certains types de boss rendent la relation adjointe-gestionnaire passablement tendue, voire même carrément invivable. Explications.

Qui prend emploi, prend patron… Bien entendu, on peut choisir son job, mais très rarement son patron. Et devoir gérer un boss toxique, 8 heures par jour, 5 jours par semaine, peut rapidement donner à quiconque l’envie de quitter son emploi.

Mais comme ce n’est pas toujours possible de tout plaquer, mieux vaut apprendre à

Un emploi pour vous?

vous en sortir indemne.  Dans une récente publication sur themuse.com, Sara McCord se penche sur trois types courants de mauvais patrons et nous donne quelques suggestions pour leur faire face :

L’usurpateur. Rien n’est à son épreuve quand vient le temps de bien paraître auprès de la direction. Il n’a habituellement pas d’idées géniales, mais ne se gêne surtout pas pour prendre le crédit pour tous les bons coups que vous faites. À chaque fois que quelqu’un développe un projet porteur ou réalise quelque chose de significatif, il en prend le crédit. Après tout, il est bien le seul à avoir des idées brillantes.

Bien sûr, la tentation est grande de vouloir remettre les pendules à l’heure. De crier sur les toits que c’est vous qui avez eu l’idée du siècle et que votre boss n’a fait que se l’approprier. Mais, comme vous le savez probablement déjà, la tactique du « Non, c’était mon idée » ne fera qu’aggraver les choses.

Solution : Renforcez l’idée que vous faites partie d’une équipe. Le président dit que votre patron a eu la merveilleuse idée de repousser de deux mois la réunion annuelle, alors que c’est vous qui avez fait cette suggestion en réunion. Optez pour une formule du genre : « Oui, toute l’équipe s’est vraiment activée en réunion pour trouver des façons d’améliorer l’événement ». Cette approche fait la démonstration que vous êtes une fille d’équipe et vous donne plus de crédibilité. Mais, elle permet aussi de rappeler aux autres que votre patron s’approprie les idées de ses employés quand vous êtes en réunion. Et v’lan!

Le mauvais conseiller. Cela peut être très frustrant de constater que votre patron n’a pas de pif. À chaque fois que vous lui demander des conseils ou un plan de match, vous revenez avec des directives qui ont ni queue ni tête et qui ne règlent rien du tout. Vous demandez de l’aide, et bien qu’il essaie de vous en fournir, ce ne sont jamais des solutions adaptées. Vous vous sentez toujours coincée, forcée d’accepter ses suggestions.
Solution : Dirigez plutôt vos demandes vers une autre personne respectée au sein de l’organisation; une collègue ou un mentor qui semble « mieux comprendre » votre approche. En plus de vous faire un nouvel allié, vous obtiendrez enfin des conseils utiles qui vous permettront vraiment d’avancer.

La boss qui dit « non ». Chaque fois que vous approchez votre patronne avec une nouvelle façon de faire, elle dit : « non ».  Peu importe votre suggestion, elle ne veut surtout rien entendre qui soit une rupture avec le statu quo. Inutile de croire qu’un jour, après des mois à lui faire part de toutes les idées brillantes que vous avez, votre chère patronne vous dira soudainement : « Oui, bravo! ».

Il faut choisir ses batailles et celle-là vous ne pouvez pas la gagner. Vous n’êtes pas d’accord avec la façon dont les choses sont faites, mais cela n’a aucune importance pour elle.

Solutions. Certes, vous pouvez attendre un peu ou en discuter avec d’autres dirigeants ou les ressources humaines. Mais, au final, c’est elle la boss. Canalisez plutôt votre créativité et vos nouvelles idées vers la mise à jour de votre CV.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Desjardins
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.