4 phrases à éviter pour garder le boss dans sa poche

, par Céline Gobert.

Il y a beaucoup de choses que votre boss aime vous entendre dire: « Je m’en occupe! » ou « Voici des beignes gratuits! ». Mais il y en a d’autres qu’il a vraiment en horreur! En voici 4!

Plus vous aurez conscience des erreurs les plus courantes en matière de communication avec vos supérieurs, moins vous en ferez! Et, moins vous faites d’erreurs, plus vous aurez votre boss dans la poche!

Voici 4 phrases à bannir de votre vocabulaire immédiatement, selon The Muse.  

Un emploi pour vous?

1- « C’est pas ma job! »

Quand on leur demande quelles phrases leur font sortir de la fumée par les oreilles, les boss placent celle-ci en tête de liste! Alors oui, peut-être qu’on vous a demandé d’accomplir des tâches qui sortaient un peu du cadre de votre rôle. Mais vous en plaindre ne va pas améliorer votre réputation sur le long terme!

Car, ultimement, suivre les ordres de votre boss, c’est votre job! Alors même si ce que l’on vous demande de faire vous fait grincer des dents, ravalez votre fierté et faites-le. Prouver que vous respectez l’autorité n’est jamais une mauvaise chose. Être direct est toujours mieux qu’être passif-agressif.

2- « Je vais essayer »

Sortie du contexte, cette phrase n’est pas si terrible. Mais quand elle suit l’un de vos soupirs exaspérés, reflétant votre non motivation à faire la tâche demandée, elle peut être plus ennuyante. Pourquoi? Parce que cette phrase respire l’échec. « Je vais essayer » indique que vous partez déjà perdante dans votre esprit!

On ne vous dit pas de répondre un « Absolument! Je suis dessus avec joie! » à chaque fois que l’on vous demande quelque chose, mais si vous vous sentez inadéquate à faire une chose que l’on vous a demandée, exprimez votre point et c’est tout. De cette façon, tout le monde peut travailler ensemble à trouver une solution qui vous convient le mieux à tout le monde.

3- « C’est exactement ce à quoi je pensais! »

Autant on aime entendre que les gens sont d’accord avec nous, autant il n’y a rien de plus énervant que de s’entendre dire cette phrase. En effet, celle-ci donne l’impression que vous êtes en train de sauver la face alors que vous n’aviez fait preuve jusqu’ici d’aucun sens de l’initiative pour montrer votre point. Si vous planifiez une telle approche, pourquoi ne pas l’avoir dit plus tôt?

Un autre moment où il vaut mieux éviter cette phrase: durant un brainstorm! Elle est bien inutile n’est-ce pas? Ok, votre désir d’être enthousiaste est admirable, mais vous ne contribuez pas vraiment à la conversation, ce qui est ce que veut votre boss.

4- « Je fais quoi? »

C’est vrai que les boss sont là pour guider et vous donner les outils de travail nécessaires. Cela dit, ils apprécient tous un peu le sens de l’initiative! Plutôt que de vous ruer paniquée dans le bureau du boss à chaque problème, pourquoi ne pas penser à des pistes de solutions à lui présenter à la place? Non seulement votre boss sera porté à vous faire davantage confiance, mais il vous respectera encore plus.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.