4 précautions à prendre quand on cherche un emploi à son travail

, par Therese Garceau.

Faire de la recherche d’emploi à partir du bureau sans éveiller de soupçons peut parfois s’avérer un périlleux exercice. On vous dit comment y arriver

Votre emploi actuel ne vous satisfait plus et vous êtes en recherche active d’un nouveau défi professionnel. Comme vous êtes au bureau toute la semaine de 9 à 5, vous souhaitez profiter de moments propices dans votre journée pour faire quelques démarches.

Bien entendu, l’un n’exclut pas l’autre. Mais vous faire virer pour avoir cherché une job sur vos heures de bureau est assurément la dernière chose que vous souhaitez.

Un emploi pour vous?

Pour éviter que l’aventure ne tourne au cauchemar, mieux vaut établir un plan de match solide. Comme le souligne Alison Doyle dans un texte publié sur Thebalancecareers.com, certaines précautions s’imposent pour éviter de mettre la puce à l’oreille de votre patron et des collègues.

Les courriels

Règle numéro 1. N’utilisez jamais votre adresse courriel professionnelle pour votre recherche d’emploi. Même chose pour l’envoi de CV ou de lettre de présentation. Pour simplifier votre correspondance, ouvrez plutôt un compte de messagerie gratuite spécialement dédié à vos dossiers de candidatures et vos échanges avec les recruteurs.

Ordi et téléphone

Évitez à tout prix d’utiliser l’ordinateur et le système téléphonique du bureau. Mettez à l’abri votre CV, votre adresse courriel personnelle et tout ce qui concerne votre recherche sur un nuage ou dans votre ordinateur à la maison. Utilisez votre téléphone personnel pour la recherche d’appels et des textes. Vérifiez la messagerie vocale discrètement pendant la journée de travail pour éviter de manquer des appels importants.

Ni vu, ni connu

Une autre mesure importante, assurez-vous de préserver adéquatement votre anonymat avant d’entreprendre votre recherche. Passez en revue vos paramètres de confidentialité sur vos comptes de médias sociaux. Vos messages doivent être vus par le bon public. Ajustez la diffusion de vos activités sur LinkedIn. La dernière chose que vous souhaitez est que votre patron reçoive une alerte de la mise à jour de votre profil.

Motus et bouche cousue

Il peut être tentant de parler de vos démarches et de vouloir partager vos états d’âme à propos de votre ras-le-bol au bureau. Attention! Résistez à l’envie de vous confier, même à une collègue en qui vous avez entièrement confiance. Gardez vos confidences pour les amis et la famille.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.