5 (bonnes) façons de parler de son ancien employeur

, par Céline Gobert.

« Parlez-moi de votre ancien poste… » : la question revient souvent en entrevue professionnelle. Comment rester honnête sans en faire trop?

Qu’on l’ait adoré ou détesté, il peut être difficile de parler de son ancien employeur. Le site Welcome to the jungle vous offre quelques conseils.

1- Ne mentez pas

On vous a licencié? Vous avez démissionné? Vous n’avez pas le diplôme requis? Dites-le. Il est important de rester honnête, d’autant plus que des mensonges pourraient se retourner contre vous. Les employeurs n’hésitent pas à faire de nombreuses vérifications.

Un emploi pour vous?

Assumez toutes les situations que vous avez vécues dans le passé. Ce qui intéresse le recruteur, de toute façon, c’est ce que vous avez tiré de votre expérience. Comment vous en êtes-vous sorti? Qu’avez-vous retiré de tel ou tel événement?

Et même un désaccord avec un ancien employeur est tout à fait acceptable, si l’on en explique clairement les raisons.

2- Faites preuve de précision

On évite les réponses évasives, conseille Welcome to the jungle. Si vous êtes parti, préférez donner des détails et des éléments factuels pour expliquer votre décision.

 

Exemple : «une partie de la production a été délocalisée, l’absence de contact avec ces équipes m’a fait perdre mon intérêt pour mon emploi» est mieux qu’un trop vague «j’étais en désaccord avec la stratégie globale de l’entreprise.»

 

Et si l’on vous demande ce que vous attendez de votre nouvel emploi, soyez capable de l’exprimer très clairement.

3- Votre mot d’ordre? Modération

Vous ne devez ni encenser ni dénigrer votre ancienne firme. Critiquer votre ancienne équipe ne donnera pas à une nouvelle de vous recruter. Vous montrer trop enthousiaste est suspect et peu authentique : si tout était si parfait, pourquoi êtes-vous parti?

4- Ne vous dévalorisez pas

Ce conseil est important, surtout si vous avez été licencié. Ce n’est pas parce que vous n’étiez pas un «fit» avec votre précédent employeur que vous ne serez pas un «fit» avec un nouveau. Montrez-vous confiant. Et si jamais vous avez commis des erreurs, ça ne veut pas dire que vous allez les reproduire. Encore une fois, le plus important est d’avoir pris du recul sur ce qui a pu se passer.

5- Ne vous éternisez pas sur le sujet

De toute façon, le mieux est de ne pas trop en parler. À vous de faire en sorte de montrer que vous êtes tourné vers l’avenir, et non pas vers le passé. Et dans tous les cas : soyez préparé!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.