5 choses que vous n’osez pas dire à votre boss

, par Therese Garceau.

Vous êtes trop timide pour donner votre opinion ou faire des commentaires à votre patron ? Vous craignez qu’il s’en offusque ? Vous ne devriez pas. Comme le démontre jobat.be, parler plus ouvertement à votre patron pourrait non seulement vous libérer et contribuer à mieux cerner vos attentes, mais, ultimement, à renforcer votre connivence et votre confiance mutuelles. Voici 5 choses que votre patron n’a jamais entendues et que vous devez enfin oser lui dire :

« Votre fille est surdouée. Ça fait quinze fois que vous le dites, vous vous en êtes assez vanté ! »

Votre patron, qui n’est pas un champion de la spontanéité, bredouille toujours quelques questions bidons lorsqu’il ouvre la conversation avec vous. Celle-ci tourne rapidement sur sa vie perso, son chalet, sa nouvelle voiture ? En lui disant qu’il radote et qu’il ne parle que de lui, vous lui faites comprendre qu’une conversation n’est pas un monologue et que vous avez aussi des choses à partager. Il en tiendra sûrement compte pour la suite des choses.

Un emploi pour vous?

« Je suis votre employée de confiance ? Prouvez-le-moi et donnez-moi plus de latitude ! »

Il ne se passe pas une journée sans que votre patron vous dise que vous êtes la meilleure, l’adjointe la plus efficace du bureau et qu’il vous fait entièrement confiance. Dans les faits, il vous suit à la trace, repasse et contrôle tout ce que vous faites et finit toujours la journée par : « Tout est sous contrôle ? Tu es sûre de ne rien avoir oublié pour demain ?» Apprenez-lui à jeter un peu de lest, à vous déléguer plus de responsabilités. Il vous en remerciera.

« Je suis dans le jus ! Laissez-moi travailler si vous souhaitez avoir votre rapport livré à temps. »

Vous n’avez plus qu’une heure pour terminer un rapport de ventes qui doit être présenté à première heure le lendemain matin. Et voilà que votre patron s’est mis en tête de vous faire la jasette. Bien que vous aimiez échanger avec lui, la seule chose qui vous préoccupe c’est de terminé ce dossier, et vite !

« Des fleurs pour la Semaine des secrétaires c’est bien beau, mais un “merci” bien senti, c’est ce que j’espère de vous. »

À quoi vous sert de recevoir des fleurs, une fois par année, simplement parce que c’est la semaine où toutes les secrétaires en reçoivent. Pour vous, ce qui compte vraiment c’est que votre patron n’attende pas une occasion spéciale pour vous montrer son appréciation, vous dire que vous faites du bon boulot tous les jours et qu’il est heureux de vous avoir comme collaboratrice. Rien de mieux qu’une adjointe motivée pour rendre un patron heureux, non ?

« Mon chum vient de me quitter et, non, je n’entends pas du tout à rire ce matin ! »

Vous traversez une période difficile et n’avez pas vraiment envie de partager cela au bureau, et surtout pas avec votre patron quand celui-ci vous lance : « Coudonc, t’es pas dans ton assiette ce matin !» Malgré vos réticences à partager vos affaires d’ordre personnel, vous avez pourtant tout avantage à lui en faire part. Notamment, si vous sentez que votre situation nuit à vos performances au travail et que cela risque de vous désavantager lors de votre prochaine évaluation. Votre patron appréciera votre marque de confiance envers lui et pourra se montrer plus compréhensif.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.