5 règles de carrière que vous briserez un jour ou l’autre

, par Louise Proulx.

On dit que les règles sont faites pour être transgressées. En voici 5, avancées par TheMuse, que vous devriez peut-être ne pas trop prendre au sérieux.

1. « Fais ce que tu aimes. » Vous êtes à la recherche d’un emploi depuis un bon moment et vous n’avez toujours pas trouvé celui correspondant à votre passion et à vos aspirations salariales. Les gens ont beau vous dire de vous accrocher à votre rêve, quand vous n’avez plus un sous dans votre tirelire, vous faites quoi?

Briser la règle. C’est vrai que c’est génial d’aimer son travail, mais ce n’est pas non plus le seul endroit où vous pouvez vous épanouir. Quand on a des bouches à nourrir, on peut aussi apprécier le seul fait d’avoir un job pour avoir un job.

Un emploi pour vous?

2. « Ne quitte jamais un travail avant d’en avoir trouvé un autre. » Lorsque l’alarme sonne le matin, vous voulez pleurer tellement vous avez horreur de votre travail. Vous n’avez qu’une idée : démissionner. Seulement, vous n’avez pas d’autre emploi en vue. Évidemment, les trous dans un CV, ce n’est pas l’idéal et c’est aussi plus facile de négocier un salaire quand on est déjà en poste.

Briser la règle. Si votre emploi vous pèse émotionnellement, psychologiquement ou physiquement, il est temps de partir. C’est vrai que ça peut être dur sur le portefeuille, mais c’est mieux de se serrer la ceinture pendant un moment que de ruiner sa santé.

3. « Tu dois rester au moins un an au sein de la même entreprise. » Vous décrochez un nouvel emploi et tout va pour le mieux jusqu’à ce que tout se déglingue. Vous voulez partir, mais vous avez peur de nuire à votre employabilité si vous ne restez pas plus longtemps en poste. C’est vrai que c’est mieux de ne pas sauter d’un poste à l’autre; les employeurs veulent embaucher des gens stables qui vont rester en poste parce que le recrutement, ça coûte cher.

Briser la règle. Si vous n’aimez pas votre patron ou si la nature de votre travail n’est pas ce à quoi vous vous attendiez, ça peut se comprendre aussi. Avant de quitter, peut-être devriez-vous essayer de voir s’il n’y aurait pas d’autres options pour changer de poste sans quitter l’entreprise, on ne sait jamais. Si ce n’est pas le cas, il vous faut partir et relancer votre chasse à l’emploi.

4. « Si tu veux changer de domaine, tu dois commencer en bas de l’échelle. » Vous aimeriez rencontrer de nouveaux défis en changeant de poste ou de domaine d’emploi, mais vous n’avez quand même pas envie de revenir à la case départ ou de retourner à l’école même si c’est ce que préconise la règle tacite.

Briser la règle. Vous avez des compétences transférables, vous avez l’expérience? Il s’agit d’avoir du front et de le démontrer. La détermination, c’est ce que ça prend pour sauter quelques étapes.

5 « Ne sois jamais la première à avancer un chiffre pour ton salaire. » Vous êtes en entrevue et on vous demande quel salaire vous aimeriez avoir. Vous voilà en sueur. Vous savez que vous ne devez pas avancer de chiffre parce qu’en donnant cette information, vous tracez une ligne au dessus de laquelle l’employeur n’ira jamais.

Briser la règle. À cette question, vous pourriez répondre par une autre question : « Quel est votre échelle salariale? » Si cela ne fonctionne pas et que l’on ne vous donne pas le choix, avancez un chiffre un peu plus élevé que ce à quoi vous aspirez, cela vous donnera une marge de négociation.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.