5 signes qui trahissent votre désespoir de trouver un job

, par Louise Proulx.

La chasse à l’emploi peut être un processus long et ardu. Facile de se décourager! Mais il ne le faut pas, parce que vous savez quoi? Ça va se sentir. Assurez-vous donc d’éviter ces comportements qui pourraient dévoiler votre désespoir.

Ne vous découragez pas, vous allez y arriver. On a toujours besoin d’une bonne adjointe et un poste s’ouvrira juste pour vous dans très peu de temps. Si vous semblez désespérée, vous deviendrez une candidate moins attirante pour les recruteurs. C’est pourquoi, selon Career builder, mieux vaut éviter ces 5 faux pas qui trahiront votre impatience.

  1. Vous faites trop de suivis. Oui, tout le monde le sait, les recruteurs n’ont pas la meilleure réputation du monde en ce qui a trait aux suivis lors du processus d’embauche. Même que 52 % des répondants à une étude menée par Career builder auraient pointé du doigt le manque de suivi des recruteurs comme leur plus grande frustration dans leur recherche d’emploi et 81 % des répondants ont mentionné que leur expérience candidat était beaucoup plus intéressante quand le recruteur fait de fréquentes mises à jour. Tout ça pour dire que c’est normal d’être frustrée quand le recruteur ne donne pas signe de vie. Quoi qu’il en soit, vous devez mettre un peu la pédale sur les freins si vous en êtes rendue à votre cinquième suivi cette semaine! Tentez surtout de trouver l’équilibre entre politesse et harcèlement.
  2. Vous soumettez votre candidature sur plusieurs postes au sein de la même entreprise.  Les employeurs veulent rencontrer des candidats qui savent où ils vont. Si vous postulez en même temps sur plusieurs emplois dans la même entreprise, non seulement vous semblerez désespérée, mais vous aurez l’air également de la personne qui ne sait pas vers où se diriger. Faites donc un choix clair et tentez de démontrer combien vos compétences correspondent exactement à celles recherchées pour le poste choisi.
  3. Vous êtes prête à accepter n’importe quel salaire. Tout bon professionnel qui se respecte aura fait ses devoirs et saura combien il vaut sur le marché du travail. Évidemment, il faut faire preuve de souplesse quand il est question du salaire espéré, mais il y aura toujours place à la négociation avec un potentiel employeur. En sachant combien vous devriez gagner compte tenu de vos compétences et de votre expérience, vous pourrez être en mesure de suggérer une fourchette salariale respectable. Et si vous ne pouvez pas recevoir ce que vous voulez, vous pouvez toujours demander d’autres avantages sociaux pour compenser.
  4. Vous vous foutez du titre que l’on vous donnera. Encore une fois, parfois on a pas le choix de faire certains compromis. Mais assurez-vous que ce titre ne vous mettra pas les bâtons dans les roues quand vous voudrez progresser dans votre carrière.
  5. Vous ne posez aucune question. Les employeurs ne veulent pas avoir avec vous une conversation à sens unique. Oui, vous êtes excitée parce que vous considérez que cette entreprise est géniale. Ce n’est pas une raison pour passer toute l’entrevue à faire des beaux yeux sans poser de questions. Informez-vous sur la culture de l’entreprise, sur les raisons qui font que les employés restent en poste, sur les avantages sociaux… Vous saurez ainsi beaucoup mieux pourquoi il serait bon de joindre les rangs des autres travailleurs.

 

Un emploi pour vous?



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.