5 stratégies pour entrer dans la gang

, par Therese Garceau.

Petites cliques, ragots de corridor… Vous vous sentez complètement isolée au bureau? Il est temps de contre-attaquer!

On ne peut pas plaire à tout le monde! Mais dans la vie comme au travail, être reconnu et accepté par ses pairs est une condition essentielle d’épanouissement. Vu que nous travaillerons en moyenne plus de soixante-cinq mille heures dans notre vie, mieux vaut le faire dans un environnement propice.

Les experts s’accordent d’ailleurs tous pour dire que les sentiments d’appartenance à un groupe, de confort et d’acceptation au travail sont directement liés à la satisfaction et au rendement des travailleurs.

Un emploi pour vous?

Comme le rapporte un texte publié sur Fast Company, l’adaptabilité au travail dépend directement de la capacité d’influencer les autres et de les faire adhérer à vos idées. L’intégration au groupe s’avère donc une condition sine qua none à l’atteinte de vos objectifs et à la valorisation de votre rôle au sein de l’entreprise.

Voici quelques stratégies suggérées par les experts pour faire face au rejet au travail :

1. Identifiez le problème

Qu’est-ce qui fait que vous ne vous sentez pas « dans la gang »?

Déterminez la nature du problème. S’agit-il d’une mauvaise perception de vous-mêmes, ou plutôt de la façon dont les autres vous perçoivent? Si vous revenez toujours sur le fait que vous n’êtes pas assez populaire, vous feriez mieux de plutôt travailler sur votre estime de soi. Mais si votre problème vient des autres, alors là, des mesures supplémentaires s’imposent.

2. Faites une introspection

Dressez une liste de toutes les personnes avec qui vous entrez en relation en une semaine, et évaluez la qualité de vos relations avec chacune d’entre elles. Concentrez-vous sur ce qui fonctionne et oubliez le reste. En prenant conscience de ce qui va bien, vous éloignez les mauvaises esprits.

3. Entrez dans le jeu

Vous ne savez pas comment vous y prendre pour entrer en relation directe avec votre entourage? Prenez le temps d’observer comment votre patron répond à vos collègues ou comment vos collègues interagissent les uns avec les autres. Ça pourrait vous donner des idées et des pistes à suivre. Est-ce qu’ils s’interrompent et parlent très vite? Est-ce qu’ils prennent le temps de s’arrêter et de réfléchir avant de répondre? Laissez-vous guider par vos propres observations et faites comme eux.

4. Impliquez-vous

Trop peu d’implication dans le groupe peut aussi expliquer votre inconfort au travail. Si c’est le cas, essayez de vous rapprocher de vos collègues. Faites des efforts pour socialiser davantage durant les pauses. Montrez-vous ouverte. Organisez un repas de groupe ou un événement en-dehors des heures de travail pour apprendre à les connaître et trouver des affinités.

5. Osez demander de l’aide

Vous avez des amis ou des collègues en qui vous avez confiance. Cela vaut le coup d’échanger avec eux sur vos difficultés, demandez des suggestions, des conseils. Ces échanges vous donneront un autre son de cloche, et qui sait, à voir les choses tout autrement!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.