5 trucs pour rater à coup sûr votre négociation salariale

, par Gilles des Roberts.

Dans quelques heures, semaines ou mois, vous allez négocier votre augmentation salariale annuelle. Mais attention, cette rencontre est un véritable terrain miné !

Le stress, le manque de préparation ou des attentes mal définies peuvent vous faire tomber dans un des cinq grands pièges de la négociation salariale, tel que le rapporte Business Insider.

1. Devenir émotif. C’est une discussion professionnelle et non personnelle, le ton et le fond de la discussion doit être cordial, positif, mais neutre.

Un emploi pour vous?

2. Ne pas avoir défini de balises. Prenez le temps de vous informer sur les échelles salariales de votre secteur d’activité, ayez en main des données objectives et probantes pour éviter de demander trop peu, ou beaucoup trop et ainsi rater votre cible.

3. Ne pas se pratiquer. Ne faites pas que griffonner quelques notes sur un bout de papier, bâtissez-vous un argumentaire appuyé et pratiquez-vous avec un collègue en qui vous faites confiance, un parent ou un ami.

4. Ne pas avoir de plan B. Si on ne vous accorde pas l’augmentation salariale désirée, qu’est-ce que vous pouvez obtenir de plus de votre employeur (vacances supplémentaires, formations, horaire de travail flexible…).

5. Manquer de courtoisie. Quelle que soit l’issue de la discussion prenez le temps de remercier votre interlocuteur pour le temps consacré à cette rencontre et souvenez-vous que la personne qui ne vous as pas accordé cette augmentation est la même qui peut vous donner une promotion.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.