50 ans, sans emploi

, par Louise Proulx.

Brigitte

Il y a près d’un an, de multiples raisons obligent Brigitte à quitter son emploi au Mouvement Desjardins où elle travaille depuis 20 ans. La revoilà donc, à 50 ans, sur le marché de l’emploi.

« J’ai toujours été une très bonne employée. Dans tous les postes que j’ai occupés, je devenais une personne ressource pour tout le monde. Mon ancien patron n’avait que d’éloges à faire à mon endroit », raconte-t-elle.

Un emploi pour vous?

Pourtant, après avoir postulé sur 380 postes depuis un an, Brigitte n’a rien décroché. « J’ai été convoquée à 13 entrevues. Mais, chaque fois, par la façon dont on m’a regardée et par les questions qu’on m’a posées, j’ai senti que mon âge dérangeait », se désole-t-elle. Bien qu’elle n’ait que 50 ans, un recruteur lui a même demandé en entrevue : « Vous, vous êtes à votre retraite, non ? »

Évidemment, la confiance de Brigitte s’étiole tranquillement et, si elle ne trouve pas d’emploi très bientôt, elle devra présenter une demande à l’aide sociale. Pourtant, elle pourrait encore travailler pendant au moins 15 ans…

Marie-Bé

La patience de Marie-Bé, 57 ans, a également été mise à rude épreuve. Elle a cherché un emploi pendant deux ans. « Mon CV marchait très, très bien, si bien que j’ai dû passer une bonne cinquantaine d’entrevues, mais, à chaque fois, je n’étais pas choisie. Même qu’une fois, on m’a carrément demandé mon âge», déclare-t-elle.

Marie-Bé a suivi plusieurs ateliers qui lui ont appris à passer des entrevues presque parfaites. « J’ai passé des entrevues qui se sont vraiment bien déroulées. Même qu’une fois, j’ai été le coup des recruteurs et, au bout du compte, ils ont choisi une jeune femme qui revenait d’un congé de maternité. À ce moment là, j’ai vraiment compris que mon âge faisait peur », raconte la quinquagénaire.

Changement de stratégie

Marie-Bé a décidé de changer de stratégie. Elle a voulu comprendre pourquoi son âge faisait si peur, alors elle s’est mise à aborder elle-même la question en entrevue. Elle a compris que plusieurs employeurs ont simplement peur qu’elle parte à la retraite après un an ou deux. « Les employeurs veulent des gens qui vont demeurer en poste longtemps, et c’est normal », dit-elle. Sachant cela, elle s’est mise à rassurer les employeurs en leur disant qu’elle était prête à s’investir, qu’elle se voyait travailler encore pendant au moins 10 ans, qu’elle était prête à prouver qu’ils prendraient la bonne décision en l’engageant.

Quelque temps plus tard, la chance lui a souri : depuis cinq semaines, elle travaille comme adjointe administrative dans une entreprise de comptabilité à St-Mathias et elle en est fort heureuse.

Quelques conseils pour trouver plus facilement

* Croyez que votre âge est un atout et non un obstacle.
* Démontrez votre enthousiasme.
* Soyez pro-active en proposant vos services à des entreprises qui n’affichent pas nécessairement de poste.
* Faites-vous confiance. Sachez que beaucoup de recruteurs cherchent des adjointes d’expérience qui possèdent des qualités que les juniors n’ont pas toujours, telles que la fiabilité et la flexibilité.
* Faites une liste de vos compétences, de vos connaissances et de vos réalisations. Après tout, votre parcours est unique et c’est à vous de le faire découvrir.
* Rassurez les employeurs en démontrant vos compétences informatiques. N’hésitez pas à suivre une formation ou à utiliser des tutoriels en ligne pour élargir vos connaissances de certains logiciels.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.