-->

6 conseils pour affirmer votre leadership

, par Therese Garceau.

Avec l’arrivée en masse des millénaires sur le marché du travail, le visage du leadership au sein des entreprises s’est complètement métamorphosé ces dernières années. Partout, le patron d’hier doit désormais laisser place au leader inspirant et rassembleur d’aujourd’hui.

Le succès d’une entreprise repose maintenant sur les habiletés de ses dirigeants à engager et maintenir une communication constante avec toutes ses parties prenantes; à rassembler, mobiliser et inspirer leurs troupes dans l’atteinte d’objectifs communs. Un bon leader ce n’est pas celui qu’on fuit, mais bien celui que l’on suit.

L’ouverture, la transparence, la valorisation de la diversité et de l’équité sont autant de conditions essentielles pour assumer pleinement son leadership. Dans un récent billet publié sur chiefexecutive.net, Charles WB Wardell, président et chef de la direction de la firme de recherche de cadres Witt/Kieffer, jette un éclairage intéressant sur les principes auxquels tout bon leader devrait s’accrocher pour réussir :

Un emploi pour vous?

Accepter ses erreurs. Personne n’est parfait et vous ne faites pas exception à la règle! En tant que patron, il n’est pas toujours facile de reconnaître que vous n’avez pas pris les bonnes décisions. Faites amende honorable et sachez tirer une leçon de vos erreurs si vous souhaitez progresser.

Soyez vous-même. Ce n’est pas parce que vous êtes le patron de la boîte que vous devez jouer un rôle. Soyez constant dans votre approche. Restez à l’écoute de ceux qui vous entourent, intéressez-vous aux autres et gardez votre porte ouverte.

Une question de timing. Si prendre des décisions est le rôle de tout gestionnaire, savoir prendre ces décisions au bon moment est un art! Évitez de vous prononcer sur tout et sur rien, uniquement pour montrer que vous êtes le boss. Laissez les membres de vos différentes équipes prendre leurs propres décisions et s’acquitter de leurs tâches de façon autonome. N’intervenez que lorsque cela est vraiment nécessaire. Vous avez bien d’autres chats à fouetter, n’est-ce pas?

Gardez vos distances. Pour être apprécié et respecté, vous n’avez pas besoin de devenir ami avec tout le monde dans le bureau. Trop de proximité avec certains employés peut nuire à votre objectivité, vous conduire à prendre de mauvaises décisions et surtout être interprété comme un signe de partialité et de favoritisme. Amitié et encadrement de personnel ne font jamais bon ménage.

Restez imputable. Savoir déléguer demeure une compétence clé en leadership. Mais un véritable leader ne doit jamais déléguer la responsabilité des résultats. Assumez pleinement toutes les conséquences de vos décisions. Un mandat que vous avez confié échoue? Prenez l’entière responsabilité de cet échec.

Ne forcez pas la collaboration. Le travail d’équipe est, bien entendu, essentiel dans l’atteinte optimale de résultats. Mais il ne constitue pas une condition sine qua non que vous devez appliquer systématiquement dans tous les projets. Respectez les affinités naturelles de chacun. Ne forcez pas les choses.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Desjardins
  • Télé-Ressources
  • Modulis
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.