6 phrases qui saperont votre crédibilité

, par Catherine Lemire.

On travaille fort pour faire sa place sur le marché du travail. On investit beaucoup de temps dans les études pour développer un réseau et pour obtenir la confiance des gens du milieu. Cependant, sans nous en rendre compte, on dit certaines phrases qui peuvent saper d’un coup tous ces efforts. Le site The Muse en énumère quelques-unes.

« Je ne suis pas bonne avec les noms »

Cette phrase, nous l’entendons régulièrement. Mais pourquoi quelqu’un la prononce-t-elle ? Pour s’excuser d’avance si elle oublie le nom de la personne qui vient de se présenter. Dans la bouche d’une secrétaire, cette phrase sonne aussi mal aux oreilles d’autrui que si un comptable s’excusait d’être mauvais avec les chiffres. Cette phrase équivaut à dire que vous ne portez pas attention à la personne devant vous et que vous n’avez aucun intérêt pour elle.

Un emploi pour vous?

Pour tout le monde, retenir les noms demande un effort. Il existe différents trucs pour les mémoriser, vous devez travailler sur cet aspect. Quand quelqu’un se souvient de notre nom, nous en sommes tous touchés. Dans votre travail, l’attention portée à autrui est importante. Faire cet effort vous attirera beaucoup de reconnaissances.

« Je ne connais pas Twitter »

Personne sauf un retraité ne peut prononcer cette phrase sans avoir l’air complètement dépassé et déconnecté. Vous devez être au courant des moyens de communication de votre époque. Vous n’êtes pas obligée d’être active sur Twitter. Si vous avez pris le temps de connaître l’outil et que vous avez déterminé qu’il ne vous convenait pas, c’est tout à fait acceptable. Cependant, affirmer haut et fort que vous ne connaissez pas un outil de communication qui existe depuis de nombreuses années, c’est comme apposer le sceau « périmées » sur vos compétences.

« Je suis d’accord pour les cercles, même si je pense que les carrés seraient mieux »

Les discussions et les débats doivent se tenir en temps et lieu. Lorsque votre équipe tranche sur une position, vous devez vous y tenir. Être seule dans l’armée à avoir le pas attire beaucoup de tracas. Faire connaître votre opinion personnelle peut faire croire que vous désertez votre équipe.

« En fait, c’est assez compliqué »

« Ce qui se conçoit bien s’exprime clairement et les mots pour le dire viennent aisément. » En d’autres mots, si une chose est compliquée à expliquer, c’est que vous ne la comprenez pas assez. Si ce n’est pas le cas, c’est que vous présumez que votre interlocuteur n’est pas assez intelligent pour comprendre. Dans un cas comme dans l’autre, vous ne paraîtrez pas sous votre meilleur jour.

« Chéri », « chère », « ma belle »

Les petits mots de tendresse au bureau : c’est non ! Bien que pour vous ces mots démontrent de l’affection, ils peuvent taper royalement sur les nerfs de la personne à qui ils sont adressés. Évitez-les.

« Quelqu’un peut être noir, jaune, bleu ou rouge, ça ne me dérange pas »

Cette déclaration d’amour universelle est, en soi, profondément raciste : elle divise les individus par la couleur de leur peau; personne n’a la peau bleu ou rouge, et l’amour universel est un concept théorique qui n’a jamais trouvé sa place dans le quotidien des gens. Bref, en plus d’être discriminatoire, cette phrase est fausse. Vous n’aurez jamais à exprimer ce type de généralité si votre acceptation d’autrui se reflète dans vos gestes et dans votre attitude.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.