-->

6 raisons de démotivation profonde au travail

, par Catherine Lemire.

Que celui qui n’a jamais eu hâte que la journée se termine lance la première pierre. Cependant, entre une fois de temps en temps et tous les jours, il y a une marge qui ne doit pas être ignorée. Qu’est-ce qui fait qu’un employé perd sa motivation?? The Undercover Recruiter dresse une liste de points à évaluer.

L’ennui

C’est possible que cette personne n’ait plus aucune envie d’effectuer les tâches qui lui sont assignées. Les raisons sont multiples.

Un emploi pour vous?

*La période : Si ça fait longtemps qu’elles lui ont été assignées, c’est possible qu’elles soient devenues monotones et ennuyeuses. Bref, qu’elles ne stimulent plus son cerveau?!
*La lenteur ou la répétition : Le rythme ne convient pas à ses capacités. Il pourrait en prendre plus.
*Le niveau de poste : C’est possible que le niveau de poste soit, avec le temps, devenu trop junior pour lui et qu’il n’y rencontre plus de défis.

La montagne d’ouvrage

À l’instar de l’ennui, les dossiers qui s’accumulent et la liste de tâches qui s’allonge de jour en jour ne font rien pour donner envie de rentrer au bureau le matin. N’en jetez plus, la coupe est pleine?! Ah, mais, il y a cette nouvelle petite urgence qui survient. Un tout petit truc, ça ne prendra que deux minutes. Et voilà qu’on pellette encore le reste dans le fond de la cour. On se retrouve au printemps avec un banc de neige de 10 pieds de haut qui ne fond pas au soleil. Dé-cou-ra-geant. Stressant. Démotivant. L’envie devient grande de tourner les coins ronds.

Un numéro parmi tant d’autres

Il n’y a rien de plus éteignoir de motivation que de sentir qu’on peut se faire remplacer par quelqu’un d’autre à tout moment. Un détail mineur dans l’entreprise, une poussière sur l’organigramme.

Le minimum d’appréciation

Se sentir apprécié à sa juste valeur relève de l’importance capitale pour amener de l’eau au moulin de la motivation. Quand on ne ressent jamais de reconnaissance pour notre travail, même quand on y a mis l’effort, ça coupe l’envie d’en faire un peu plus. Si un collègue reçoit régulièrement des félicitations, la démotivation arrive d’un coup. Personne n’a envie de travailler fort s’il n’est jamais valorisé, si son travail n’est jamais reconnu.

Un problème parmi tant d’autres

Certains problèmes du quotidien peuvent envahir l’espace dédié normalement au travail. Si la vie personnelle s’effondre, si de graves problèmes de santé surviennent ou qu’un proche ne va pas bien… la concentration au travail est plus difficile. La motivation aussi.

Les problèmes peuvent aussi provenir de relations toxiques avec certains collègues de travail.

Rallumer la flamme

Un nouveau souffle est parfois attendu pour rallumer cette flamme qui semblait éteinte. Certains tisons cachés peuvent cependant être toujours ardents. Pour savoir où les trouver, il faut prendre le temps de comprendre la source qui a éteint le feu. Soyez à l’écoute de manière rassurante. La communication doit être ouverte, honnête et authentique. Ventiler des frustrations accumulées peut être bienfaiteur. N’hésitez pas à faire appel à une personne ressource pour aider dans ce processus. N’ignorez jamais les signes de démotivation. Tout le monde y perd au change.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling GLW
  • Desjardins
  • ZSA
  • Modulis
  • Espace Physio Forme Inc
  • Télé-Ressources
  • Collège Inter-Dec
Inscrivez-vous à l'infolettre
et recevez les derniers articles et les dernières offres d'emploi.
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.