6 signes que vous êtes accro au café

, par Theodora Navarro.

Travail tôt le matin, gros dossiers, clients stressants… nombre de secrétaires boivent régulièrement du café dans la journée! Etes-vous pour autant accro? Voici les signes qui doivent vous mettre la puce à l’oreille.

1) La perspective d’une tasse de café fumante vous motive pour aller au bureau. C’est votre leitmotiv, votre petit moment rien qu’à vous avant que le téléphone commence à sonner. Vous prenez le temps de rêvasser quelques minutes, de vérifier vos courriels personnels et votre fil Facebook. Bref, c’est votre rendez-vous du matin.

2) Le café du bureau est mauvais? C’est correct! La machine à café du bureau expire une espèce de jus de chaussette fadasse mais vous continuez, chaque matin, de vous en délecter. Pour vous, un mauvais café, c’est mieux que pas de café du tout.

Un emploi pour vous?

3) Vous réchauffez votre café froid avec du café chaud. Il reste encore un peu de café refroidi au fond de votre tasse? Hop, vous vous resservez aussitôt. Deux cuillères de café instantané en plus et il sera encore meilleur que le précédent. Un peu fort? Tant mieux, la journée ne fait que commencer!

4) Vous avez une théorie sur l’heure à laquelle vous ne pouvez plus boire de café. A l’usage, vous avez appris de vos faiblesses. Après 16 heures, vous cessez toute consommation caféinée sous peine de passer la nuit à compter ces fichus moutons qui ne sautent jamais la bonne clôture. Après 22 heures, vous vous y remettez.

5) Ne pas boire de café vous rend malade. Les études sur le stress lié à l’abus de caféine vous font sourire. Une matinée sans café et c’est l’assurance de combiner palpitations et migraines avant l’heure de midi. Le café est votre remède personnel au rhume, aux maux de tête et à la mauvaise humeur des clients.

6) Vous vous sentez caféolique. Lorsqu’on vous propose un café, vous dites des choses comme «Ok mais c’est mon dernier». Vous tremblez quand vous n’en avez pas bu depuis plus de 4 heures et lorsqu’on vous demande à combien de cafés vous en êtes aujourd’hui vous répondez: «Je ne sais pas, j’ai arrêté de compter après mon 5e». Et non, vous ne pouvez pas vous contenter d’une tasse!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.