7 conseils pour survivre au congédiement

, par Therese Garceau.

Branle-bas de combat, alerte rouge…Vous venez de perdre un boulot que vous adoriez et des collègues de travail extraordinaires. Pas facile à avaler ! Devant les responsabilités, les factures à payer, difficile de garder son calme en pareille circonstance. Même si vous souhaitez remonter en selle le plus rapidement possible, il faut à tout prix éviter de céder à la panique. Voici 7 conseils de reference.be pour repartir comme il se doit :

Accordez-vous un temps de réflexion. Bien sûr, il est normal de vouloir se retrouver un job le plus rapidement possible, mais il est aussi essentiel de prendre du recul. Profitez de ce temps d’arrêt pour revoir vos priorités, vos goûts, vos attentes. Revoyez votre cheminement de carrière et réfléchissez aux possibilités qui s’offrent à vous.

Faites un retour sur les événements. Vous devez impérativement faire une introspection sur les raisons pour lesquelles vous avez perdu votre emploi. Regardez la situation avec objectivité. Si vous avez commis des erreurs, admettez-les, sans toutefois vous condamner. Quelles leçons en tirez-vous ? Comment éviter que cela se reproduise ?

Un emploi pour vous?

Ne boudez pas les invitations. On vous a préparé une fête de départ pour vous remercier de vos bons services ? Soyez bonne joueuse et acceptez l’invitation. Souvenez-vous que vos collègues et patrons demeurent des contacts professionnels privilégiés auxquels vous pourrez toujours faire appel pendant vos démarches de recherche d’emploi.

Ne baissez pas les bras. S’il est important que vous fassiez un temps d’arrêt, celui-ci ne doit pas se prolonger au-delà d’un mois. Vous devez donc éviter de vous laisser abattre ou décourager. Restez active. Relancez votre réseau et informez votre entourage de votre nouvelle situation, prenez des conseils auprès d’experts en placement, si nécessaire. Au bout de l’exercice, vous devriez être en mesure de déployer votre plan d’action pour décrocher votre nouvel emploi.

Restez professionnelle. N’oubliez pas que vous êtes désormais en quête d’un nouvel emploi et que vous devez, en tout temps, faire preuve de professionnalisme. Évitez de dénigrer vos ex-collègues ou d’émettre des commentaires négatifs sur votre patron. Une telle attitude pourrait vous faire perdre de belles opportunités.

Ne vous lancez pas à l’aveuglette. Préparez consciencieusement chacune de vos candidatures, faites l’analyse du poste offert, renseignez-vous sur l’entreprise. N’envoyez jamais votre CV sans qu’il soit adapté aux exigences du poste. Travaillez-le en conséquence et n’oubliez surtout pas de personnaliser également votre lettre de présentation.

Trouvez les mots justes. Ne vous sentez pas honteuse d’avoir perdue votre emploi. Lorsque vous êtes en entrevue, expliquez brièvement les raisons de votre départ, sans tenter de vous justifier. Expliquez en quoi cette expérience vous a permis d’évoluer professionnellement. Misez sur vos compétences et la valeur ajoutée que vous pouvez apporter à votre nouvel employeur.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.