7 façons d’utiliser l’intelligence émotionnelle au travail

, par Secretaire-inc.

Être intelligent ne suffit pas pour réussir sa carrière. L’intelligence émotionnelle joue un rôle important dans nos relations au travail. L’intelligence émotionnelle est la capacité de comprendre nos émotions (et de ceux qui nous entourent) et d’apprendre à gérer la façon dont nous agissons avec eux.

Quand on parle de bonheur au travail, l’intelligence est en cause 9 fois sur 10, explique un article du magazine Executive Secretary. Les sentiments ressentis au travail peuvent être grands et ne doivent en aucun cas être étouffés ou enfouis. C’est à ce moment qu’ils risquent de s’envenimer.

Être à l’écoute de ses sentiments et être au courant de leurs incidences sur notre lieu de travail à un moment ou un autre est une chose. Gérer ses émotions en est une autre. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à utiliser votre intelligence émotionnelle au travail :

Un emploi pour vous?

1. Ne pas abandonner votre pouvoir

Il peut arrive à tout le monde de se sentir impuissant à un moment ou à un autre et souvent ce sentiment fait irruption sur le lieu de travail. Vous ne devez pas vous sentir victime de la situation. Vous pouvez toujours faire des choix – même si ce choix est de rester et de faire un travail qui ne vous plaît pas.

Il y a parfois de bonnes raisons de rester avec un employeur fou ou d’être gentil avec un collègue que vous pensez idiot. Parfois il n’y en a pas.

Se sentir comme étant victime de la situation ne servira à rien. En réalisant que vous choisissez votre position actuelle, vous libérez une partie de l’impuissance ressentie.

2. Construire des relations solides au travail

Une des choses les plus importantes est de bâtir un réseau de soutien dès votre premier jour de travail. Ces alliances vous aideront à aller de l’avant avec le temps et pourront vous aider à accomplir des tâches quotidiennes quand vous en aurez besoin. Vous devez voir tout le monde comme quelqu’un avec qui vous pouvez développer une relation de travail. Il peut arriver que certaines personnes résistent à vos efforts, selon leurs objectifs ou leur vision du monde, mais ne les laissez pas vous déranger. Il faut fonder vos relations sur des actions positives et non sur les potins de bureau ou les plaintes. Au fil du temps votre réputation et les relations que vous construisez vont vous aider. Vous ne savez jamais qui de ces personnes pourraient vous offrir un emploi dans le futur et en plus…l’environnement de travail devient beaucoup plus agréable !

3. Votre attitude au travail

Si vous arrivez au travail chaque jour avec une attitude négative, c’est vous qui perdez au bout du compte. L’attitude est une question de point de vue et de perspective. Si vous entendez une histoire qui est arrivé à un collègue, il se peut que ce ne soit pas la version exacte qu’on vous raconte. Une bonne façon pour changer votre plan de match est d’essayer de raconter l’histoire du point de vue de quelqu’un d’autre, ce qui permet de mieux recadrer la situation.

Astuce : Ce n’est pas toujours la faute des autres et si c’est le cas, le pouvoir de changer est principalement entre vos mains.

4. Quand les émotions vous tiennent prisonnier

Parfois la colère peut vous emporter pour plusieurs raisons. Par exemple, si vous faites confiance à un collègue et que vous apprenez par la suite que son but était de vous nuire, il ne faut pas se laisser abattre. Certains vont rester dans leur coin et être trop fâché de la situation pour travailler. Votre collègue aura gagné et….vous aurez perdu ! Ne perdez pas de temps à vous plaindre ou étaler votre colère, construisez des alliances à la place. Vous avez toujours le pouvoir de changer les choses par vous même et c’est ce que vous devez avoir en tête. Quand vous contrôlez vos émotions, vous vous prenez en main.

5. Méfiez-vous du jeu du blâme

Le jeu du blâme se joue lorsque vous pointez du doigt tout le monde, sauf vous même. Lorsque vous portez votre attention sur des comportements inutiles ou des émotions quelconque sans savoir les gérer, vous perdez du temps. Il est important de respirer de temps en temps et d’évacuer cette frustration avec un ami. N’oubliez pas que vous êtes le seul créateur de vos insatisfactions. Les gens réagissent à ce qu’ils voient et non pas à ce que vous pouvez vraiment être ou ce que vous pourriez offrir. Ce qu’ils voient, c’est l’impression de ce qu’ils obtiendront.

6. Avoir raison n’a pas d’importance

Si vous passez votre journée à avoir raison et à vous assurer que chacun le sache, vous vous concentrer sur les mauvaises choses et vous vous détourner de ce qui est important au lieu de prendre de l’avance. Au travail, les actions ont plus d’écho que les mots. Prouvez que votre plus grande valeur n’est pas d’avoir raison, mais plutôt d’être présent pour aider les autres et faites en sorte que les problèmes soient résolus. Les gens sauront ainsi que vous savez ce que vous faites.

7. Voir les possibilités

Lorsqu’on enlève de nos esprits la colère et la douleur de tout ce qui ne nous plaît pas ou manque dans notre vie professionnelle, on se rend compte des opportunités qui s’offrent à nous. Il faut seulement savoir comment chercher.

Le secret de l’intelligence émotionnelle est de cesser de se concentrer sur tout ce que vous n’avez pas et n’obtenez pas. Il faut plutôt penser à ce que vous pouvez accomplir et comment vous pouvez le faire.

À vous de tirer profit de votre intelligence émotionnelle !



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
  • ZSA
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.