9 raisons qui font fuir les employés compétents

, par Catherine Lemire.

Lorsque des employés compétents quittent la boîte, rares sont les patrons qui se remettent en question. Pourtant, il semblerait que leur départ soit bien souvent causé par ces derniers.

Les Blogues nous rapportent les neuf pires erreurs que font les supérieurs et qui causent le départ de leurs meilleurs employés.

1. La surcharge de travail

Un emploi pour vous?

C’est le principe de la saucisse Hygrade : meilleur est l’employé, plus on lui donne d’ouvrage… tant et si bien que ce dernier se sent un jour exploité. L’équilibre réside dans la compensation au travail supplémentaire comme une augmentation ou une promotion. Un employé qui se sent étouffé sans se sentir respecté ira voir ailleurs s’il peut mieux respirer.

2. Le manque de reconnaissance

Tout être humain est motivé par la reconnaissance de ses efforts et de ses succès. La motivation d’un employé s’effrite rapidement quand il sent que son travail n’est pas reconnu comme il devrait. Recevoir des félicitations de temps en temps, ça fait toujours plaisir. Et quelle belle tape dans le dos pour la suite!

3. Le manque d’intérêt envers les employés

La relation employeur-employé est de type professionnel. Ajoutez-y un soupçon d’intérêt personnel et elle s’améliore au centuple. Une mauvaise relation avec le patron justifie 50 % des départs.

4. Les engagements non respectés

Un patron qui tient ses promesses sera respecté et attirera la sympathie. Celui qui se dédie… passe pour un hypocrite.

5. L’embauche et les promotions aux incompétents

Rien n’est plus frustrant pour un salarié motivé qui se jette à corps perdu dans le boulot de voir son collègue qui se traîne les pieds obtenir la promotion qu’il désire. C’est un aller simple vers une nouvelle destinée.

6. L’absence d’intérêt envers les passions des employés

Certaines études auraient démontré que de permettre à l’employé de vivre ses passions au boulot le plongerait dans une euphorie, un état d’esprit qui le rendrait cinq fois plus productif. Rien à ajouter.

7. La négligence du soutien de l’employé dans son cheminement professionnel

Si plusieurs pensent que de laisser l’employé à lui-même est un gage de confiance, il n’en est rien. Un salarié sera plus motivé s’il se sent encadré. En ce sens, c’est très stimulant d’avoir un patron qui remarque les talents et les connaissances de ses employés et qui les encourage.

8. L’incapacité de tirer profit de la créativité des salariés

Des employés compétents et motivés sont dotés d’une énergie créative importante. Ils veulent souvent améliorer leur environnement. Si le patron empêche toute sorte de transformation et privilégie l’environnement aseptisé, il peut décourager ses employés.

9. La volonté de ne pas sortir du cadre ni dépasser les limites

Relever des défis, c’est stimulant. Sortir de sa zone de confort, remporter le succès… quand un patron fait vivre ces émotions à ses employés, ceux-ci lui en sont reconnaissants longtemps.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.