9 types de recruteur à prendre avec un grain de sel

, par Louise Proulx.

Être accueillie par une personne détendue, amicale et professionnelle en entretien d’embauche, c’est fantastique. Cela permet de se calmer rapidement et de répondre aux questions avec assurance. Mais le recruteur parfait n’est pas toujours au rendez-vous. En effet, parfois, vous pouvez être confrontée à des personnes qui vous déstabiliseront complètement parce qu’ils ne sont pas la personne que vous vous attendiez de rencontrer.

Udercover recruiter a établi une liste de 9 types de personnes qui pourraient malheureusement avoir le pouvoir de décider de votre sort…

L’impassible. Il pourrait aussi bien être un mur de briques muni d’un cerveau tellement ses questions sont monotones et tellement il ne réagit pas à vos réponses. Sans émotions, il ne fait que passer à travers sa liste de questions.

Un emploi pour vous?

Le timide. Il est plus nerveux que vous. Il a de la difficulté à vous regarder dans les yeux. Peut-être est-ce la première fois qu’il fait passer quelqu’un en entrevue? Dire que vous étiez angoissée à l’idée de le rencontrer.

Le blagueur. Vous voilà tombée sur le roi du calembour! Il profite de votre entrevue pour tester ses dernières blagues plates et inappropriées.

L’hyperactive. Celle-là a oublié de prendre son Ritalin avant de sortir de la maison, on dirait bien. Elle parle vite, vous interrompt sans cesse, raconte ses anecdotes, nettoie des poussières imaginaires sur son bureau, hoche la tête à chacune de vos phrases, ne vous lâche pas des yeux. Elle ne peut pas être plus là que là!

Le fin renard. Il veut vous rendre la vie difficile. Il pose des questions inimaginables qui n’ont aucun rapport. Il les pose à la forme négative pour vous tester. C’est simple, vous vous sentez suspecte plutôt que candidate!

La familière. Elle veut absolument être votre amie. Elle passe la moitié de l’entrevue à vous poser des questions impertinentes à propos de votre race de chien préférée et à répondre par « Oh, mon Dieu, moi aussi! ». Elle ne veut pas connaître vos aptitudes et vos expériences, elle veut savoir où vous vous êtes fait couper les cheveux…

L’impatient. C’est évident, il a d’autres chats à fouetter; il n’a pas de temps à perdre et vous le fait clairement sentir. Il branle sa jambe en dessous de son bureau tout en balançant nerveusement son crayon entre ses doigts pendant que vous répondez à ces questions.

La frustrée. Elle semble irritée dès votre arrivée. Tout ce que vous dites a l’air de la dégoûter ou de l’ennuyer. Vos tentatives de détendre l’atmosphère n’ont aucun succès.

Le bordélique. C’est probablement la personne la plus désorganisée que vous ayez rencontrée dans votre vie. Il n’a aucune idée de ce que vous faites là et ce qu’il devrait vous demander. Avec la tache de café sur son café et ses cheveux en épouvantail, il ne vous attendait certainement pas aujourd’hui.

Comment réagir

Bien sûr, l’authenticité sera toujours payante en entrevue. Vous devez laisser briller votre vraie personnalité. Seulement, vous devez également rester à l’affût des signaux sociaux discordants et — tout en restant honnête avec vous-même — tenter de vous ajuster en conséquence sans prendre sur vous le comportement du recruteur.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.