Accepter un emploi sous-qualifié?

, par Theodora Navarro.

Vous êtes dans une région où les emplois se font rares. Vous avez de l’expérience mais vous venez de tomber sur une offre un peu en dessous de vos capacités. Devez-vous proposer votre candidature?

Le choix vous appartient. Mais on peut déjà préparer le terrain.

Oui, si… Cela fait longtemps que vous êtes sans emploi. Accepter un tel poste n’est pas forcément dévalorisant, et cela vous permettra de vous remettre le pied à l’étrier. Vous avez peut-être des enfants à élever, des prêts à rembourser… Toucher un salaire est un bon moyen d’apaiser votre esprit et d’épurer vos comptes.

Un emploi pour vous?

Oui, également, si… Vous sortez juste de l’école. Vous avez des spécialisations et un bon bagage théorique, mais peu ou pas d’expérience? N’hésitez pas à commencer en deçà de vos compétences réelles. Vous vous donnez ainsi la possibilité d’avancer rapidement au sein de l’entreprise tout en gagnant vos galons grâce à votre expérience.

Oui, surtout, si… Vous êtes en pleine reconversion, vous venez d’immigrer ou vous n’avez pas travaillé depuis dix ans. N’ayez pas peur de remonter vos manches! Votre expérience de vie vous permettra de gravir rapidement les échelons alors n’ayez pas peur de commencer tout en bas.

Dans les deux cas, cela vous donne la possibilité de chercher sereinement un autre travail plus adapté à vos compétences.

Non, si… vous sentez que vous avez besoin avant tout de reconnaissance. Il y a de fortes chances que vous vous sentiez sous-utilisée dans un tel poste et que vous ayez l’impression que votre employeur ne remarque pas vos qualités. Si vous vous sentez fragile psychologiquement, mieux vaut attendre un poste qui vous correspond parfaitement.

Non, principalement, si… Le poste est vraiment en dessous de vos compétences. Une adjointe exécutive cumulant plus de dix ans d’expérience ne doit pas accepter un poste d’adjointe administrative qui n’en demande que deux. A vous de définir quelles compétences et quel salaire vous êtes prête à accepter. Donnez-vous une limite et ne cédez pas, que ce soit par des avantages ou via un salaire décent, un employeur saura reconnaître votre bagage et votre expérience.

Dans tous les cas, aborder le sujet avec l’employeur : pouvez-vous vous attendre à un avancement? Vos compétences peuvent-elles apporter quelque chose de plus à l’entreprise? Existe-t-il des tâches plus adaptées que vous pouvez également reprendre à votre compte?

Certains employeurs ne dressent pas de frontières rigides du poste pour se laisser la possibilité d’utiliser au mieux les compétences de leurs employés. Si vous avez des connaissances en comptabilité, ou que vous avez travaillé comme secrétaire juridique par le passé, vous serez peut-être amenée à utiliser vos ressources.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.