Entrevue : quel est votre principal défaut?

, par Louise Proulx.

Vous avez l’habitude de passer des entrevues? Alors on vous a certainement conseillé moult fois sur la façon de répondre à LA question par excellence d’un entretien d’embauche classique, c’est à dire « quel est votre principal défaut ».

Le défi, tout le monde le sait, est d’arriver à parler d’un de vos défauts, mais qui serait également considéré comme une qualité. Vous voilà donc « curieuse », « trop organisée » ou, bien entendu, « trop perfectionniste ». C’est bien le conseil donné par toutes les écoles, forums d’emploi et autres !

Mais il se trouve que les recruteurs connaissent le stratagème et en sont complètement assommés. Devriez-vous, à ce moment-là, nommer un de vos réels défauts et avouer d’emblée que vous êtes « une oiseau de nuit », « intolérante à l’autorité » ou « rêveuse » ? Pas tout à fait. Que faire alors ?

Un emploi pour vous?

Une question qui a fait ses preuves

Julien Barrois, directeur exécutif du cabinet de recrutement Page personnel, affirme que cette question fait un peu « vieille école » et qu’elle n’est pas nécessairement posée à chaque entrevue.

Elle s’avère inintéressante pour certains recruteurs, dit-il, parce que, comme les candidats la préparent, ils n’ont pas accès à la spontanéité d’une question inattendue. Par contre, si on pose encore la question aujourd’hui, c’est parce qu’elle n’est ni discriminante ni intrusive, contrairement à des questions posées sur les passe-temps, les sports et les loisirs.

Les recruteurs continuent également de poser cette question parce qu’elle leur permet de vérifier si le candidat s’est bien préparé et de se faire une idée de sa personnalité par la façon qu’il a d’expliquer les bons côtés de son défaut…

Il est donc préférable de ne pas jouer les prétentieuses et de vous prêter au jeu avec humilité.

Les recruteurs s’entendent pour dire qu’il est préférable de se trouver un vrai défaut, qui n’a pas d’incidence sur la tâche à effectuer (avoir du mal à taper à l’ordinateur n’est pas de bon augure pour une secrétaire, par exemple), et expliquer comment on fait des efforts pour s’améliorer.

Surtout, tâchez de montrer à votre futur employeur que vous n’êtes pas seulement bonne à passer des entretiens d’embauche, mais que vous serez également la candidate parfaite pour l’emploi offert grâce à votre super façon de travailler !



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.