Espace publicitaire

Licenciement : les signes qui ne trompent pas!

, par Secretaire-inc.

Vous faites un excellent travail et la direction vous avait promis comme récompense une augmentation dans quelques mois, mais au lieu de cela, vous venez d’apprendre que vous perdez votre emploi.

Cette situation n’est malheureusement plus surprenante de nos jours. Les entreprises sont à la recherche constante d’efficacité et de rentabilité, une recherche qui peut les conduire à mettre à pied même les bons employés lorsqu’elles croient que de nouvelles circonstances le justifient. Nul n’est donc à l’abri d’un revirement soudain de sa situation.

Évidemment, vous vivrez alors un profond sentiment d’injustice. On vous avait promis une récompense future pour vos nombreux efforts passés et, soudainement, on revient sur cette promesse. « Comme osent-ils, c’est injuste, ils ne peuvent pas me faire ça.. » se dit-on alors !

Un emploi pour vous?

Cela montre combien il est dangereux de nos jours de différer trop longtemps la récompense. Différer la récompense est un comportement qui consiste à fournir des efforts constants pour de longues périodes en vue d’obtenir plus tard un avantage important (promotion, augmentation de salaires, etc.).

Des indices sur votre licenciement potentiel

Voici une liste de signes qui vous permettront d’évaluer si votre poste en en danger. Si plusieurs correspondent à votre situation, il peut être temps d’oublier les promesses qu’on vous a faites et de chercher de nouvelles options.

1.Vous avez de moins en moins de travail !
2.Vos dossiers sont passés à quelqu’un d’autre.
3.Votre gestionnaire s’intéresse à votre poste plus que de coutume, comme s’il pensait à le modifier.
4.Des nouvelles mesures de contrôle des coûts sont mises en place.
5.Les compétiteurs de votre entreprise mettent à pied, indiquant un ralentissement dans votre secteur d’activités économiques.
6.Votre entreprise a perdu des clients importants récemment.
7.Personne n’a été embauché depuis un long moment.
8.Les communications avec la direction deviennent soudainement plus réservées.
9.Votre emploi n’est pas essentiel aux activités profitables de l’entreprise.
10.Les interrogations des employés restent sans réponse et les rumeurs courent.

L’étude du mashmallow

Depuis les années 60, bien des études ont conclu que la capacité de différer la récompense était une des clés du succès personnel et professionnel. Lors de la fameuse étude dite du « mashmallow », par exemple, on a offert à un groupe de jeunes enfants une guimauve, tout en leur promettant une deuxième guimauve s’ils n’avaient pas encore mangé la première au retour de l’expérimentateur.

Une minorité de jeunes ont réussi à différer la récompense (ne pas manger la guimauve tout de suite) en vue d’obtenir une récompense plus grande (deux guimauves au lieu d’une). Lors d’un suivi des années plus tard, on s’est rendu compte que ces jeunes étaient en proportion plus nombreux à avoir réussi des études et à avoir obtenu un emploi bien rémunéré.
Différer la récompense s’est donc avéré une bonne stratégie par le passé, lorsque le marché de l’emploi était stable, i.e. ne changeait pas constamment sans avertissement.

Dans un marché qui est mouvant et imprévisible, il peut s’agir d’une très mauvaise stratégie. Les jeunes travailleurs l’ont bien compris, d’ailleurs. C’est pour cela qu’ils ont tendance à changer d’emploi dès qu’on leur offre un avantage immédiat à le faire. Ils savent que les promesses, même les mieux intentionnées, peuvent très bien ne pas se matérialiser.

Si votre employeur vous fait une promesse de nos jours, il est prudent d’évaluer si l’entreprise ou si votre poste seront encore là le jour où il faudra la garder.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.