À quoi ressemble votre nuit de dimanche à lundi?

, par Secretaire-inc.

Cela se reproduit d’une semaine à l’autre. L’idée de rentrer au bureau le lendemain vous rend malade et vous vous surprenez à compter les dodos qui vous séparent de vos prochaines vacances. Il est peut-être temps d’analyser l’atmosphère au travail?

Trop de femmes vivent des moments insupportables dans leur milieu de travail. Que ce soit une collègue qui s’acharne sur vous, un groupe de collègues ou une patronne, vos journées sont pénibles et, d’une semaine à l’autre, votre énergie et votre joie de vivre s’effritent lentement, mais sûrement.

La meilleure façon de savoir si votre milieu de travail est toxique, c’est la qualité de votre sommeil de dimanche à lundi. C’est le meilleur baromètre. Devez-vous en déduire que vous devez changer d’emploi? Pas nécessairement. Ou peut-être que c’est préférable.

Un emploi pour vous?

Pour faire le bilan de la situation, il est recommandé de regarder de plus près ce qui vous cause des malaises au point de ne plus en dormir. Est-ce que ce sont vos fonctions qui ne vous comblent plus? Travaillez-vous par plaisir ou pour gagner votre vie? Effectuer un emploi par plaisir a une incidence directe et positive sur votre joie de vivre. Avez-vous perdu, avec les années, ce plaisir, cette légèreté naguère ressentie quand vous vous rendiez au bureau? Si oui, quelle en est la cause? Vous stagnez dans vos fonctions? L’atmosphère au travail déprime tous les membres de l’équipe?

Bitchage?

Sentez-vous un malaise dans vos relations interpersonnelles. Croyez-vous que quelqu’une ne vous aime pas? Flotte-t-il dans l’air un nuage rempli de jugements à votre égard? Est-ce qu’une personne en particulier empoisonne vos journées par des remontrances, des sermons, des commentaires négatifs? Aime-t-elle relever vos erreurs, vos oublis occasionnels? Sentez-vous la présence de cette collègue comme un diable jugeant au-dessus de votre tête, même en son absence? Si vous répondez oui à ces questions, vous êtes victime de ”bitchage”, de harcèlement psychologique et d’intimidation. Cela va de soi, me direz-vous? Eh bien non!

Il existe encore un nombre incalculable de femmes qui vivent leur nuit du dimanche au lundi comme un long chemin de croix sans savoir pourquoi? Avouer être une victime ne va pas de soi et ce n’est certainement la chose la plus agréable à reconnaître dans une société ou la performance et l’élitisme gèrent les valeurs. À l’aire du « positivisme à tout prix », celles qui ne vont pas bien choisissent trop souvent de consommer des antidépresseurs sans rien dire. Pensez-y!

^Sur l’auteure
Depuis plus de 25 ans, Marthe Saint-Laurent a exercé ses fonctions, entre autres, dans le domaine des communications au sein de multinationales, de regroupements gouvernementaux, d’associations et d’entreprises privées. Travailler dans un univers entièrement féminin ou faire sa place dans un monde d’hommes, elle connaît.

La réalité des femmes passionne l’auteure des ouvrages ”Ces femmes qui détruisent les femmes” et ”Le bitchage, guide de survie”. Très connue dans le réseau des femmes professionnelles, Marthe Saint-Laurent offre des conférences pour harmoniser les relations au travail. Désireuse de faire émerger le potentiel féminin, elle se spécialise dans l’accomplissement des femmes à partir de leurs forces, de leurs compétences et de leur intelligence.

Marthe Saint-Laurent possède des certificats en français écrit et en rédaction française, en plus d’études en journalisme ainsi qu’en psychologie et d’une formation en coaching.^



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.