Anglicismes fréquents au bureau

, par Catherine Lemire.

Avouons-le, notre français québécois est truffé d’anglicismes. Certains sont tant utilisés qu’on ne se rend plus compte qu’une faute vient d’être commise. Si, à l’oral, certaines personnes les remarquent, vous ne voulez pas en laisser une trace écrite sur un document. Nous vous en présentons quelques-uns qui sont monnaie courante dans la vie de bureau.

Contrôler

En français, le verbe contrôler se définit par une vérification après coup. Dans le sens de to control, il faudrait plutôt privilégier des mots comme : gérer, administrer, arrêter, commander, conduire, diriger, dominer, enrayer, gouverner, maîtriser, régir, régler ou réprimer.

Un emploi pour vous?

Canceller

Canceller n’existe pas en français. Il est cependant tellement utilisé qu’il est inscrit dans le dictionnaire québécois Usito. Inscrit, mais avec la mention « anglicisme critiqué ». Annuler, décommander, résilier et révoquer seraient plus convenables.

Alternative

Selon Le Petit Robert, une alternative est une « situation dans laquelle il n’est que deux partis possibles ». Une alternative, par définition, c’est toujours deux options possibles et non une option par rapport à une autre. Outre le mot option, l’on peut utiliser solution de rechange, solution de remplacement, autres possibilités, etc.

Adresse et adresser

Selon le dictionnaire québécois Usito, « l’emploi de adresser (un problème, une question) (de l’anglais to adress a problem, an issue) est critiqué comme synonyme non standard de aborder, considérer, étudier, examiner, régler, résoudre, s’attaquer à, se pencher sur, traiter (un problème, une question, etc.). »

On peut s’adresser à quelqu’un, mais pas adresser un discours ou un enjeu.

À l’effet que

« À l’effet que » est un calque de l’anglais de to the effect that. Les équivalents français sont selon lequel (laquelle), voulant que, indiquant que, disant que, à savoir que, etc.

Cependant, la locution « à l’effet de » existe bien en français. Elle veut dire « pour, afin de, dans le but de, dans l’intention de ».

Dans le cas de la locution « à cet effet », elle est correcte si elle est utilisée dans le sens de « en vue de quoi, dans cette intention ». Par contre, elle ne peut pas s’employer pour signifier « selon cette manière de penser, selon cette façon de voir les choses ». Pour l’utiliser ainsi, l’on utilise « en ce sens » ou « dans ce sens ».



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.