Apprivoiser l’infonuagique

, par Florence Tison.

Personne n’est à l’abri des aléas technologiques et informatique. Au travail comme  la maison, vous avez intérêt à protéger vos fichiers.

Outre le disque dur externe, qui nous oblige à faire des back ups régulièrement, une autre invention peut vous aider à stocker des données. Vous êtes sûrement familière avec le terme infonuage, ou cloud. Mais comment peut-il vous être utile, précisément?

Julie Charpentrat, journaliste à l’agence France-Presse, nous l’explique dans un article de La Presse.

Un emploi pour vous?

« Il désigne la fourniture de logiciels, de services et d’espaces de stockage à la demande via internet, explique Julie Charpentrat, par opposition à ce qui est situé dans la mémoire ou le disque dur de l’ordinateur ou du téléphone intelligent. »

Le cloud computing est omniprésent sur Internet, et vous l’utilisez malgré vous sur des sites tels que YouTube ou Facebook.

Mais ça sert à quoi?

Le cloud ne sert pas qu’à conserver des photos de voyage. L’infonuagique permet de stocker des données tels que des courriels, des numérisations et autres dossiers à distance : sans encombrer votre ordinateur. Pour les entreprises, ce nuage permet de « faire fonctionner leurs applications, utiliser des logiciels en ligne, stocker ou analyser leurs données ».

Telus, Amazon, Google, Microsoft, etc. fournissent aux entreprises des systèmes infonuagiques plus souples et souvent moins dispendieux que ceux qui relèvent de l’informatique traditionnelle.

On peut utiliser ces systèmes pour classer des documents sans qu’ils ne prennent de la place sur un disque dur, comme l’explique un article de L’actualité. C’est utile pour les dossiers étoffés du milieu médical, par exemple.

« Inestimable pour les fournisseurs de soins de santé, cette technologie facilite l’accès sécurisé aux dossiers médicaux électroniques, aux horaires de visite et aux données sur les soins dispensés à chaque patient. À l’heure actuelle, des essais sont également en cours pour développer et perfectionner des solutions infonuagiques qui permettront aux professionnels de la santé de surveiller à distance et en temps réel la fréquence cardiaque, la glycémie, le nombre de cellules et même l’activité cérébrale des patients. »

C’est fiable?

Oui! Bien que l’image du nuage fasse penser à la volatilité, l’infonuagique est très stable… et sécuritaire. Selon un article paru dans le journal Les Affaires, « mettre ses données dans le cloud, c’est confier leur entreposage à une entreprise… dont c’est la spécialité! »

Pourtant, selon un sondage réalisé par NOVIPRO et Léger, 42 % des entreprises québécoises craindraient de confier leurs données au cloud. Ils ne devraient pas, selon Les Affaires.

« Ils seraient peut-être rassurés en visitant un centre de données : ils y trouveraient des dispositifs physiques (des capteurs d’empreinte, des caméras, des gicleurs, etc.), des logiciels (pare-feu, antivirus, etc.) et des infrastructures aux conditions optimisées (contrôleurs de température, etc.) favorisant la sécurité des données. »

Pour que les données restent bien au chaud dans le giron du nuage, il faut toutefois que les employés y fassent attention. Comme toutes les informations personnelles, ces données sont sujettes au hameçonnage lorsqu’on utilise un réseau sans fil public, comme dans un café.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.