Arrêtez d’être toujours désolée !

, par Catherine Lemire.

Avez-vous remarqué que certaines personnes s’excusent constamment ? Elles s’excusent de poser une question en réunion, elles s’excusent de prendre plus de temps que les autres pour choisir leur repas au restaurant, elles s’excusent quand le voisin de chaise s’accoude au bras commun qu’elles occupaient déjà, elles s’excusent auprès de la table ou de la chaise quand elles foncent dedans.

On doit demander pardon à quelqu’un lorsqu’on l’offense ou qu’on le bouscule. Pas à tout moment, en toute occasion et envers tout le monde. Cette manie souligne à grands traits votre insécurité, votre manque de confiance, votre trop grande sensibilité et votre soumission. Elle peut aussi être perçue comme si vous saviez que vous avez une mauvaise attitude et que vous avouez que vous n’allez pas la changer.

D’où peut venir cette mauvaise habitude ?

Un emploi pour vous?

Une étude publiée dans le Psychological Science a démontré que les femmes s’excusent plus que les hommes… Les participants à cette étude devaient tenir un journal de bord sur les offenses qu’ils croyaient avoir commisses et sur celles dont ils se croyaient victimes. Les femmes croient être l’auteure d’une offense plus souvent que les hommes. Elles se croient également plus souvent victimes. Sans surprise, c’est parce que les hommes sont moins sensibles que les femmes qu’ils s’excusent moins souvent.

Si l’on scrute les statistiques, les hommes s’excusent aussi fréquemment que les femmes lorsqu’ils se croient dans l’erreur… ce qui leur arrive bien moins souvent que les femmes. De plus, celles-ci croient à tort que s’excuser est un signe de politesse et de bonne éducation.

Comment s’en débarrasser

Selon Beverly Engel, psychothérapeute et auteure du livre The Power of Apology, la première étape consiste à prendre conscience du problème. Ensuite, vous devez porter une attention particulière au nombre de fois où vous remarquez que vous vous excusez. Pour finir, ne vous excusez qu’une seule fois. Si l’envie vous prend de vous excuser de nouveau, comptez jusqu’à trois. L’envie devrait être passée.
En ce qui concerne les excuses inutiles : taisez-vous !

*Inspiration : themuse.com



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.