Avant, pendant et après le congé de maternité

, par Louise Proulx.

La naissance d’un enfant oblige la maman à prendre congé du travail pendant quelques mois. Le retour au boulot peut s’avérer difficile s’il n’a pas bien été préparé. Julie Carignan, psychologue organisationnelle interrogée par Châtelaine, conseille d’abord et avant tout de bien planifier son congé : organiser son départ, prévoir la durée du congé, voir quels contacts vous devriez garder avec le travail et penser au retour. « De cette façon, on a plus de chances de vivre un retour harmonieux et de bien profiter de son congé », indique-t-elle.

Bien avant le congé

Première des choses, vous devez évidemment annoncer votre grossesse à votre employeur. Ne tardez pas trop afin de pouvoir lui donner du temps pour réfléchir à la façon de vous remplacer et vous donner du temps, à vous, pour vous préparer psychologiquement. Informez-vous de vos droits et des règles de l’entreprise en matière de congé de maternité.

Un emploi pour vous?

Quelques semaines avant le congé

– Prenez rendez-vous avec votre patron pour confirmer à nouveau avec lui votre départ ;
– Dites-lui si vous souhaitez ou non recevoir le bulletin des employés, les affichages de postes ou les formations offertes ;
– Parlez avec lui de la façon dont vous entrevoyez votre retour ;
– Prévoyez déjà une rencontre officielle avec lui le jour de votre retour ;
– Établissez avec lui les heures que vous devrez accorder à la formation de votre remplaçante ;
– Mettez de l’ordre dans vos dossiers et acquittez-vous des tâches laissées en suspens ;
– Assurez-vous d’avoir rempli tous les papiers et formulaires administratifs nécessaires à un départ en bonne et due forme.

En partant, ne perdez pas de vue que les choses peuvent toujours changer. Votre poste pourrait être aboli ou transformé, comme le dit Chantal Teasdale, conseillère en ressources humaines agréée. En revanche, vous êtes protégée par la loi et votre employeur a l’obligation de vous réintégrer dans un emploi équivalent ou similaire à celui que vous occupez.

Le changement pourrait aussi venir de vous. Vous pourriez avoir envie de travailler à temps partiel seulement ou aller à la recherche d’un plus grand défi.

Pendant le congé

Tout en profitant pleinement de votre congé, il demeure souhaitable, selon Chantal Teasdale, de recevoir le bulletin internet de l’entreprise ou les affichages de formations ou de postes, question de ne pas se retrouver devant de trop grosses surprises au retour.

Quelques semaines avant le retour

Travail : Reprenez doucement contact avec votre milieu de travail. Allez visiter vos collègues et leur présenter bébé. Profitez de cette visite pour rappeler à votre patron la date de votre retour. Réservez-lui un temps pour le jour de votre réintégration.
Santé : Mettez-vous en forme et alimentez-vous bien pour arriver pleine d’énergie au bureau.
Garderie : Habituez déjà bébé à fréquenter la garderie de sorte que le jour de votre retour au travail ne coïncide pas au premier jour de garderie de votre enfant.

Le retour

Durant la rencontre avec votre patron, faites le point avec lui sur les changements au sein de l’entreprise, sur les priorités du moment, sur les changement d’horaire, discutez de vos nouvelles attentes ou besoins.

Durant les premières semaines, soyez patiente, donnez-vous le temps de vous réadapter tranquillement.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.