Boomers et X? Voici comment chercher un emploi!

, par Jean-Michel Clermont-Goulet.

Vous avez largement franchi le cap de la cinquantaine? Une recherche d’emploi peut s’avérer beaucoup plus difficile qu’avant…

Après chaque rejet, la candidate baby-boomer ou Génération X se demande si elle est trop vieille, surqualifiée ou hors de l’échelle salariale. Mais plutôt que de vous attarder sur les raisons pour lesquelles vous n’avez pas obtenu l’emploi, vous devriez vous concentrer sur ce qu’il faudra pour réussir la prochaine fois. Mais comment?

Elisabeth Greenbaum Kasson a trouvé les solutions au problème dans un billet publié sur dice.com. Vous ne verrez plus cette recherche d’emploi de la même manière.

Un emploi pour vous?

Effort complet

D’abord et avant tout, le monde du travail est très compétitif, ce qui signifie que les candidates doivent souvent travailler avec un recruteur, traquer les sites d’emplois, interagir sur les médias sociaux et construire un réseau de contacts professionnels.

Élaborer une approche stratégique

Pour celles qui ont plus de 50 ans, il est nécessaire de mettre à jour vos compétences. Si vous avez obtenu votre diplôme d’études collégiales ou d’études professionnelles alors qu’il y avait toujours deux Allemagnes, c’est un signe.

« N’incluez pas tous les emplois que vous avez occupés depuis que vous travaillez », conseille Randi Bussin, une conseillère en gestion de carrière certifiée. « La plupart des curriculum vitæ ne devraient pas dépasser deux pages. Les gestionnaires d’embauche les lisent sur les téléphones intelligents et les tablettes, alors gardez-les courts et concis et ne remontez que de 10 à 15 ans en arrière. »

Maggie Graham, une autre coach de carrière, recommande une approche stratégique à tous vos supports marketing. « Vous ne verrez jamais une description de poste demandant 20 ans d’expérience. Donc, ne l’indiquez pas dans votre curriculum vitae ou sur LinkedIn, dit-elle. Pour les postes professionnels, il faut compter plus de 10 ans. »

Mme Graham a également fait remarquer qu’il n’y a rien de mal à ne pas tenir compte des dates auxquelles vous avez obtenu vos diplômes. Cependant, soyez intentionnel sur la raison pour laquelle vous choisissez de couper des informations spécifiques. « Il est plus important de correspondre aux spécifications de l’emploi que de peaufiner son image, ajoute-t-elle. C’est une question d’ajustement, pas de détails mineurs. »

Soigner son image

Bien qu’il ne soit pas nécessaire d’avoir l’air une décennie plus jeune, il est dans votre intérêt de paraître « contemporain » : les photos sur n’importe quel site de réseautage devraient être à jour, d’allure professionnelle et oubliez les égoportraits.

« Habillez-vous pour réussir, affirme Bussin. Cela comprend la mise à jour de votre coupe de cheveux, les lunettes, si vous en portez, le maquillage, si vous en appliquez, et les vêtements d’affaires. Vous devez avoir l’air énergique. »

Vous n’êtes pas le patron

« Vous pouvez parier que si vous êtes interviewée par quelqu’un de plus jeune que vous, cette personne se demandera si vous allez miner son autorité, dit Maggie Graham. Il est important que vous lui répondiez en insérant stratégiquement des commentaires liés aux questions posées lors de l’entrevue. »

Maggie Graham souligne que les idées et les contributions d’une candidate expérimentée doivent toujours bien s’intégrer à l’équipe informatique et à la hiérarchie. Vous devriez être en mesure de répondre ouvertement à toute préoccupation concernant vos compétences technologiques (qui devraient être à jour), ainsi qu’à votre volonté de rester à n’importe quel poste.

Randi Bussin croit que les baby-boomers et les X doivent « être flexibles et agir avec souplesse » et démontrer que, malgré leur âge, ils sont capables de travailler avec des collègues et des cadres plus jeunes. Pour ce faire, acceptez que votre âge ne fasse pas de vous la personne la plus intelligente ou la plus expérimentée dans la pièce. Le fait d’être capable d’enseigner et d’avoir l’esprit ouvert peut être un atout important, surtout lors d’une entrevue avec un gestionnaire d’embauche qui arbore une baby face.

Définir sa valeur

Si un employeur sait que vous ajouterez de la valeur à l’entreprise, votre âge sera un facteur beaucoup moins important dans l’embauche. « Soyez clair dans votre propre esprit au sujet des compétences, de l’expérience et de la valeur que vous offrez à une équipe », dit Mme Graham.

Pour ce faire, recherchez ce dont un employeur potentiel a besoin de la part de ses travailleurs, ainsi que ses forces et faiblesses générales. Avec ces connaissances en main, vous serez en mesure de transmettre avec fluidité la façon dont vos connaissances et vos capacités contribueront au succès global de l’entreprise.

Pas fou, hein?

Être réaliste

« Si vous êtes une baby-boomer ou une X et que vous n’avez pas travaillé ou que vous vous occupez d’une famille, soyez réaliste en ce qui concerne vos attentes, affirme Bussin. Et si vous avez gagné dans les six chiffres dans le passé, mais que vous êtes au chômage depuis un certain temps, soyez réaliste quant au salaire auquel vous reviendrez.»

Même si vous avez mis à jour vos compétences ou en avez ajouté de nouvelles, vous pourriez vous retrouver dans un poste de niveau intermédiaire, à un salaire inférieur à celui dont vous auriez pu bénéficier auparavant. Si la position est motivante et que c’est le travail que vous voulez, faites le saut : La satisfaction au travail et les avantages sociaux peuvent grandement contribuer à atténuer la douleur d’un salaire moins élevé.

On s’entend, on ne parle pas d’un salaire d’adjointe à la haute direction au revenu d’une réceptionniste dans une entreprise familiale.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.