Les 6 candidats que vous ne devriez jamais embaucher

, par Therese Garceau.

Difficile de reconnaître les petits travers de quelqu’un après une seule entrevue. Heureusement, certains comportements peuvent vous mettre la puce à l’oreille.

Recruter la perle rare est un défi qui demande de la patience mais également beaucoup de flair.

Une candidate, qui, en présélection vous apparaît posséder toutes les qualités recherchées peut en réalité vous réserver de bien mauvaises surprises en entrevue.

Un emploi pour vous?

Voici, inspiré d’une récente publication sur Workopolis, six genres de candidates que vous ne devriez jamais embaucher :

Elle ment comme elle respire. Les faussetés sur la durée des emplois, les salaires, les compétences sont aisément détectables avec une simple vérification de l’historique d’emploi. Mais démasquer les mensonges en entrevue s’avère beaucoup plus délicat. Bien sûr, certains indices extérieurs et le langage du corps peuvent nous faire croire qu’il y a anguille sous roche, mais ils peuvent aussi être attribués à la nervosité de la candidate. Concentrez-vous plutôt sur les réponses évasives, les verbes conjugués au futur ou les candidates qui parlent d’elles à la troisième personne.

La retardataire. S’il est un moment où toute personne sérieuse souhaite arriver à l’heure c’est bien en entrevue d’embauche. Circulation, problème de GPS, mauvaise température, peu importe les circonstances une personne sérieuse doit trouver le moyen d’arriver à l’heure, un point c’est tout. Une candidate qui se montre le bout du nez en retard fait preuve d’irresponsabilité et d’un manque de respect flagrant.

Mauvaise langue. Une candidate qui se permet de parler contre ses anciens collègues et patrons, qui fait des insinuations malveillantes à l’endroit d’ex-employeurs est très certainement à écarter. Imaginez un peu ce qu’elle pourra raconter sur vous une fois en poste. La discrétion est une preuve de jugement et de savoir-être indispensable.

Quand la chimie n’opère pas. Vous devez vous assurer que votre nouvelle recrue puisse s’intégrer rapidement au groupe. Une candidate qui n’adhère pas aux valeurs de votre entreprise nuira nécessairement à votre équipe.

L’éternelle pessimiste. Évitez à tout prix d’embaucher une personne négative, qui n’est pas heureuse.

La raison? Ce type d’employés qui n’acceptent pas la critique, blâment les autres ou qui passent leur temps à se plaindre sont toxiques et peuvent contaminer le moral des autres.

L’indéchiffrable. En apparence tout fonctionne. Sur papier son CV est irréprochable, elle se défend bien en entrevue, vous auriez toutes les raisons pour l’embaucher, mais quelque chose vous dit de ne pas le faire. Faites-vous accompagner d’une autre personne pour valider vos impressions. Si le doute persiste, faites confiance en votre intuition.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.