Candidature : Les fautes d’orthographe qui ne pardonnent pas

, par Louise Proulx.

Les recruteurs le disent, se sont toujours les mêmes fautes qui reviennent. Quelles sont-elles? En voici quelques unes retenues par Keljob :

Faire un faute en écrivant son métier. Avouons que c’est quand même terrible, mais il paraît que c’est courant. Une secrétaire qui écrit « ajointe administative » sur son CV, ça arrive encore et toujours. Pourtant, elle a certainement appris à installer un correcteur d’orthographe sur son ordinateur durant sa formation. Les recruteurs veulent recevoir des CV irréprochables, alors ils conseillent d’activer le correcteur d’orthographe et « lire, relire et faire relire son CV ».Karine Doukhan, directrice au cabinet Robert Half, dit voir très souvent des fautes dans les descriptions de poste : « chiffre d’affaires » pas de « s », ça court les CV, il paraît!

Le nom d’un employeur défiguré

Un emploi pour vous?

Bien sûr, il peut s’agir d’une faute de frappe, mais quand il y a des erreurs orthographiques dans le nom de l’employeur convoité ou dans le nom d’un ancien employeur, la candidature se retrouve automatiquement à la poubelle, c’est garanti! Benjamin Stanislas, consultant senior au sein du cabinet Clémentine en France, conseille de passer tous les noms propres dans un moteur de recherche comme Google pour vérifier que tout est parfaitement écrit.

Le participe passé mal maîtrisé

Votre candidature a franchi toutes les étapes du processus d’embauche, bravo! Ce n’est pas le temps de vous relâcher et d’écrire dans votre lettre de remerciement « Je vous remercie de m’avoir reçu en entrevue », en omettant de mettre le « e » à « reçue ». Ça vous tuera. Si la règle du participe passé ne vous entre pas dans la tête, écrivez des phrases simples suivant le modèle sujet-verbe-complément « Je vous remercie pour l’entrevue » et basta!

Raccourcir les mots

Les courriels de motivation ou de remerciements ne sont pas des textos. Pourtant, il semblerait que certains candidats ont de la difficulté à en faire la différence et prennent la liberté d’utiliser des abréviations telles que « Bjr » « Mtl». Non, ça ne passe pas. Les points d’exclamation surutilisés non plus. Ces courriels doivent transmettre des informations et non des humeurs. Bien sûr, les émoticônes dans une candidature, c’est complètement déplacé.

Les fautes de langages

Les fautes qui s’entendent à l’oral ne sont pas moins préjudiciables. Aussi, quand un recruteur entend « nous étions vingt-z-élèves dans mon groupe », ça lui fait très mal aux oreilles. C’est pareil quand une candidate omet de faire entendre son participe passé « les compétences que j’ai « acquis » au lieu de « acquises », lui fera perdre beaucoup de son panache. C’est la raison pour laquelle tous les recruteurs recommandent de préparer des réponses aux questions qui seront probablement posées et de les répéter à voix haute.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.