Candidature : pourquoi l’orthographe compte

, par Theodora Navarro.

Les adjointes et l’orthographe, c’est un peu la tolérance zéro, le B-A ba. Si les recruteurs recherchent des assistantes douées en rédaction, ce n’est pas seulement pour faire bien dans leurs offres d’emploi, c’est surtout pour eux l’assurance que l’adjointe pourra relire tous les courriers et dossiers. Elle sera ainsi l’oeil averti de l’entreprise, garante de son image du point de vue rédactionnel.

CareerBuilder a posé la question à des recruteurs. Et, même pour les postes qui ne demandent pas de grandes aptitudes rédactionnelles, une bonne notion de l’orthographe est exigée.

« Les candidats ne se rendent pas service lorsqu’ils disent avoir le souci du détail et qu’ils écrivent “soucie du détails” », témoigne une recruteuse interrogée par le site.

Un emploi pour vous?

Le pire, pour les recruteurs, réside peut-être dans les courriels envoyés directement depuis un téléphone intelligent. L’appareil ne favorise pas une bonne relecture, et les « é » des participes passés ont tôt fait de se transformer en « er », les pluriels de perdre leur « s », etc. Pour le conseiller en carrière Roy Cohen, ce n’est que de la paresse.

Logiciel Antidote, amis, parents, professeurs, tout le monde a en effet accès à un relecteur averti. Et si ceux-ci ne sont pas toujours disponibles pour relire le moindre de vos courriels, leur implication est indispensable quand il s’agit pour vous d’envoyer vos CV et lettres de présentation pour un nouvel emploi.

Preuve de compétence

Une candidature d’adjointe exempte de fautes d’orthographe montrera non seulement vos compétences en la matière, mais aussi votre minutie. Car même les personnes les plus habiles en grammaire font des fautes, mais l’envie d’envoyer une candidature parfaitement orthographiée est une véritable qualité. Les recruteurs voient cela comme une preuve d’intelligence.

Mais, de l’avis des spécialistes, la jeune génération n’a pas les qualités de ses aînées en la matière. La bonne orthographe, qui concernait hier le plus grand nombre, est devenu un atout, une compétence recherchée et souvent absente des candidatures.

Les recruteurs abaissent alors leurs exigences, soupesant le pour et le contre entre la connaissance de la grammaire et celle de la bureautique. Celle qui saura cumuler les deux, alliées à un bel enthousiasme et à un bon sens organisationnel deviendra, à coup sûr, l’adjointe numéro 1 de demain.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.