Ce qu’il ne faut PAS dire en démissionnant

, par Alexis Vailles.

Vous devez toujours rester professionnel, même (surtout!) lorsque vous quittez votre emploi. Avez-vous entendu parler des entrevues de départ?

De nombreuses entreprises effectuent des entrevues de départ lorsque l’un de leurs employés quitte leurs rangs. L’idée est d’obtenir un aperçu de votre expérience au sein de l’entreprise afin d’améliorer l’expérience employé au sein de l’entreprise.

Lors de cette entrevue, il y a plusieurs choses qu’il faut soigneusement éviter de dire pour éviter de compromettre des relations professionnelles. Fast Company nous en dresse une petite liste.

Un emploi pour vous?

1. Ne donner que du feedback négatif

On vous demandera souvent, au cours d’une entrevue de départ, de donner une rétroaction de votre expérience en tant qu’employé et de votre impression de l’entreprise que vous quittez.

Évidemment, l’objectif d’une telle pratique n’est pas de se faire envoyer des fleurs, mais de recevoir une critique constructive afin d’améliorer la qualité des relations de travail au sein de l’entreprise, de même que son efficacité.

Il peut être tentant de mettre l’accent sur les points négatifs de votre travail; après tout, c’est souvent ceux que vous remarquez en premier. Assurez-vous toutefois d’ajouter de nombreux points positifs dans votre analyse; c’est la meilleure manière de conserver de bonnes relations avec l’entreprise.

2. Proférer des insultes

Il est possible que vous quittiez votre travail parce que vous avez du ressentiment envers votre employeur. Mais cela ne veut pas dire que c’est une bonne idée de lui proférer un flot d’insultes lorsque vous quittez. En demeurant civilisé, vous vous épargnerez une étiquette négative et resterez professionnel jusqu’au bout.

3. Partager des informations sur vos collègues

Vos collègues et vous entretenez un sentiment de solidarité de par votre situation d’emploi similaire. Plusieurs d’entre eux peuvent demeurer de très bons contacts professionnels lorsque vous aurez quitté votre emploi.

Par conséquent, partager des informations confidentielles sur eux ou parler dans leur dos durant votre entrevue de départ vous créera de nombreux ennemis. Et tôt ou tard, cela pourrait vous retomber sur le nez et vous causer des soucis…

4. Vanter votre prochain emploi

Si vous quittez votre emploi pour un autre qui vous convient mieux, il est possible que vous soyez fort motivé par ce changement. Gardez-vous toutefois une petite réserve lorsque vient le temps d’en parler à l’employeur que vous quittez; trop vanter ce futur emploi pourrait le vexer.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • La Presse
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.