Cessez de subir votre emploi. Agissez !

, par Secretaire-inc.

D’autres, au contraire, entrent chaque matin avec un air vif et d’un pied alerte. Elles abordent leurs tâches comme des défis à relever et y puisent leur énergie. Elles cherchent toujours à les accomplir au mieux de leurs capacités et se plaignent rarement, préférant suggérer des améliorations concrètes au moment opportun.

De façon générale, les secondes sont beaucoup plus satisfaites au travail que les premières. En fait, elles sont généralement plus heureuses dans toutes les sphères de l’existence.

Comme nous l’expliquait le psychologue Csikszentmihalyi. dans ses travaux sur le flow, exercer un emploi qui correspond à ses talents et ses intérêts est un des fondements du bonheur.

Un emploi pour vous?

Trop d’entre nous n’ont jamais trouvé un emploi qui leur convient. Alors que nous passons de 60 000 à 70 000 heures de nos vies au boulot, au lieu de choisir notre domaine d’emploi, nous y sommes « tombés » un peu comme on tombe à l’eau.

Il est aisé de s’en rendre compte en écoutant notre discours. « J’ai fait ce que je pouvais faire ! », « Je ne sais pas trop comment je me suis retrouvé dans ce métier ! », « Je n’ai jamais trop réfléchi à ma carrière ! »

Nous devons alors subir un emploi que nous n’avons pas choisi, qui ne participe pas à notre bonheur et est souvent vécu comme une prison. Bien sûr, dans tous les emplois, il y a de durs efforts à fournir et parfois des moments difficiles. Le travail reste le travail !

Mais ceux qui exercent un emploi qui leur convient passeront beaucoup plus facilement à travers les difficultés.

Ce n’est pas tout le monde, néanmoins, qui peut changer de carrière pour un emploi plus convenable. Un changement de carrière radical implique très souvent une nouvelle formation.

Pour plusieurs d’entre nous, un retour aux études est impossible avec nos responsabilités.

Néanmoins, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour cesser de subir votre carrière et d’agir de façon à en assumer le contrôle. Suivez ces trois étapes.

1- Faites le bilan de votre carrière jusqu’à maintenant. Qu’avez-vous appris au cours des dernières années ? Quelles ont été vos réalisations principales ? Comment pourriez-vous les utiliser de façon à mousser votre carrière ? Quelles nouvelles options sont envisageables dans votre entreprise ou votre domaine d’activités ?

2- Donnez-vous un objectif réaliste. Déterminez, parmi les options identifiées, quel type de poste vous aimeriez occuper et qui correspondrait à votre personnalité, au mieux qu’il est possible . Tout en demeurant accessible considérant vos acquis professionnels !

3- Vous manquent-ils de la formation ou une expérience particulière pour atteindre cet objectif ? Identifiez les gestes à poser, dans les semaines qui suivent, pour obtenir ce qui vous manque et ainsi vous approcher de votre objectif.

Ne subissez donc pas votre carrière, mais agissez sur elle !

^Sur l’auteur

Mario Charette, c.o. est consultant en gestion de carrière depuis 18 ans. Il a eu l’occasion d’aider des centaines de jeunes et de moins jeunes à prendre des décisions adéquates et à gérer leur carrière. Il est connu pour sa grande connaissance du marché du travail et des formations. Sa chronique “De bon conseil” , au Journal Métro, porte sur les débouchés de formation et sur l’avenir des emplois. On peut communiquer avec lui sur Twitter à @marioco2 et sur LinkedIn^



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.