Changer fréquemment d’emplois, est-ce bon ou mauvais?

, par Secretaire-inc.

Idéalement, les employeurs souhaitent vous voir rester au moins deux ans dans la compagnie. C’est, dit-on, le temps de bien apprendre le travail. D’autres employeurs tablent sur quatre à sept ans, qui est le temps de rendre votre embauche rentable pour l’entreprise.

Selon Careerbuilder.ca, le tout est de savoir comment l’expliquer a votre prochain employeur. S’il remarque que vous changez fréquemment d’emploi, cela soulèvera des questions sur vos compétences et votre éthique du travail.

Plutôt que de prendre une mauvaise décision à la hâte, prenez le temps d’évaluer l’effet qu’auraient des changements d’emploi fréquents sur votre avenir professionnel. Pesez le pour et le contre, les avantages et les inconvénients.

Un emploi pour vous?

Avantage côté salaire

Pour John Crant, conseiller en carrières, interviewé par Careerbuilder, statistiquement parlant, quand un employé travaille longtemps pour la même entreprise, ses collègues dans le domaine finissent par toucher un meilleur salaire que lui. Bien des compagnies ordonnent des gels salariaux ou se contentent d’accorder de petites augmentations à leurs employés. Selon John Crant, si vous arrivez d’une autre entreprise, les gestionnaires recruteurs se fondent sur votre salaire précédent et peuvent ainsi vous faire une meilleure proposition.

Vos compétences

Votre employeur peut se poser des questions sur vos compétences et votre éthique du travail. Bien des employeurs hésitent à engager quelqu’un qui a occupé plusieurs postes pendant moins d’un an parce que cela peut démontrer que plusieurs entreprises ont considéré que ses compétences n’étaient pas suffisantes. Les changements d’emploi fréquents peuvent être vus comme un mauvais signe, particulièrement en dehors des périodes de récession.

Votre stabilité

Selon Scott Ragusa, président de la firme de recrutement Winter Wyman, également interviewé par Careerbuilder, une personne qui change d’emploi fréquemment peut être perçue comme un employé difficile à conserver et certaines entreprises éviteront de vous embaucher pour éviter de vous voir encore partir 6 mois plus tard. Il peut être particulièrement difficile de décrocher un emploi dans certaines grandes sociétés qui accordent une plus grande importance à la stabilité.

Votre confiance

Pour certains, changer d’entreprise, c’est aussi changer de collègues, de régime d’assurances, de façon de travailler aussi. Un employé qui reste 20 ou 25 ans au sein de la même organisation dans un cadre de fonctions similaires sera perçu comme étant peu dynamique. Ainsi, quand on sait qu’on est capable de travailler ailleurs, on se sent beaucoup plus serein en cas de crise…et on se sent plus fort face à son employeur, car on sait que d’autres emplois existent et que le monde ne va pas s’écrouler si on perd celui-là.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.