Collègues détestables : comment faire avec

, par Louise Proulx.

Dans la vie, on choisit ses amis, son amoureux, mais on ne choisit pas ses collègues. Parfois, même avec la meilleure volonté du monde, on n’arrive pas à développer un lien d’amitié sincère avec les gens avec qui on partage notre quotidien au travail. La raison est simple : certains collègues, caractériels, nous font la vie dure à cause de leur attitude détestable.

Faisons la lumière sur ces « bouffeuses de bonne humeur ». Qui sont-elles et comment ne pas les laisser gâcher une belle journée de travail ? Voyons voir…

La collègue paresseuse

Un emploi pour vous?

Elle arrive souvent en retard — quand elle arrive parce qu’on ne compte plus les journées où elle se déclare malade —, passe son temps à la machine à café ; elle soupire et se dit débordée, alors qu’elle passe son temps au téléphone. Du coup, vous vous retrouvez avec tout le boulot sur les bras.

Que faire : Il ne faut surtout pas prendre la responsabilité de ses tâches. Laissez-la plutôt se dépatouiller toute seule. On peut aussi la mettre au pied du mur en lui disant, par exemple : « Je te laisse tel dossier et je veux un compte rendu d’ici vendredi ».

La collègue ambitieuse

Aussitôt engagée dans l’entreprise, elle affiche ses couleurs : elle veut « progresser ». Elle s’est négociée un salaire beaucoup plus élevé que le vôtre. Pendant les réunions, elle prend de la place, propose ses très nombreuses idées. Elle n’est pas là pour se faire des amis. Elle n’hésiterait certainement pas à vous marcher dessus pour arriver à ses fins.

Que faire : Ne vous laissez surtout pas impressionner. Vous pouvez toujours vous intéresser à elle ou à ce qu’elle dit, sans trop demander de détails. Essayez d’en tirer du positif : son expérience et son attitude pourrait vous pousser à devenir meilleure.

La collègue ratoureuse

Elle ne prend pas beaucoup de place, est très discrète, semble timide et ne parle pas beaucoup… Par contre, elle écoute. Tout. Sournoise, elle prend des informations à droite, à gauche et elle saura s’en servir. Elle prend vos idées et se les approprie pour bien paraître devant le patron. Au passage, elle parle dans votre dos de vos mauvais coups. Devant vous, elle affiche toujours un sourire hypocrite.

Que faire : D’abord, méfiez-vous et ne racontez rien de compromettant à cette collègue. Montrez-vous plus forte qu’elle en gardant le sourire, c’est la meilleure arme contre les prédateurs de la sorte. Surtout, ayez confiance en vous. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas la même ambition qu’elle que vous n’êtes pas aussi talentueuse.

La collègue diva

Elle s’est rendue indispensable aux yeux du patron en affirmant qu’elle seule pouvait accomplir les tâches qui lui reviennent, alors elle arrive impunément à l’heure qu’elle veut sans s’excuser et obtient tout ce qu’elle veut au grand dam de ses collègues qui la trouvent insupportable.

Que faire : Flattez-la dans le sens du poil. Si vous avez à lui souligner une erreur, commencez en mentionnant quelque chose de positif. Puis, formulez vos commentaires de façon constructive.

La collègue incompétente

Malheureusement, elle n’est pas à la bonne place, mais elle fait tout pour se montrer capable. Au contraire, pour ne pas être démasquée dans son incompétence, elle tentera de vous faire porter le blâme. Elle avance plusieurs idées qu’elle abandonne aussitôt.

Que faire : Soit vous allez voir le patron et lui parlez franchement de l’incompétence de votre collègue soit vous attendez que la situation explose et que le patron s’en aperçoive par lui-même.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.