Comment atteindre ses objectifs de carrière?

, par Secretaire-inc.

La bonne gestion commence lorsqu’on se donne un objectif réalisable, qu’on définit ensuite les moyens de l’atteindre et qu’on se donne des critères par lesquels jugés de cette atteinte.

C’est du moins ce qu’on nous enseigne dans les cours de gestion depuis belle lurette, que le point de départ du processus de gestion est toujours la formulation d’un objectif précis et spécifique. C’est vrai lorsqu’on gère ses finances personnelles (« Je vise à épargner 7 % de mes revenus cette année! ») ou une entreprise (« Nous voulons augmenter les ventes de 7% cette année! »)

Il en serait donc de même lorsqu’il s’agit de gérer sa carrière. Effectivement, certains d’entre nous poursuivent un objectif précis dans leur vie au travail. Il peut s’agir d’obtenir une promotion ou de devenir plus influent, ou encore de démarrer sa propre entreprise et de devenir consultant. Il faut alors se donner les moyens de réaliser son objectif et de tenter d’influencer le cours de sa carrière en conséquence.

Un emploi pour vous?

Néanmoins, ce n’est pas tout le monde qui poursuit des objectifs précis dans la vie au travail. Bien des personnes sont heureuses de simplement faire leur boulot au meilleur de leurs capacités et ne cherchent pas à faire avancer leur carrière. Lorsqu’on discute avec elles, on se rend compte que ces personnes ont d’autres objectifs que ceux concernant le travail. Leurs objectifs ont trait à d’autres sphères de leur vie, la famille par exemple.

Dans nos sociétés occidentales, ces personnes ne jouiront pas de la même reconnaissance que celles qui se montrent plus ambitieuses et ont des objectifs de carrière précis et clairs. C’est qu’en Occident, la poursuite d’un objectif et la progression constante sont des valeurs partagées par bien des gens, et surtout par les gestionnaires.

Pourtant, il existe des dangers à s’investir dans un objectif de carrière de façon rigide. En effet, la triste réalité est que nous ne contrôlons pas tous les facteurs qui peuvent venir influencer ou modifier notre carrière.

Toutes sortes d’événements malheureux peuvent venir jeter nos plans à l’eau : la fermeture de l’entreprise, une restructuration soudaine, un revirement des tendances du marché, même l’introduction d’une nouvelle technologie peuvent rendre caduques les visées les plus nobles. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles ces événements sont si durs à vivre. Ils révèlent combien il peut s’avérer difficile de contrôler sa propre existence.

La poursuite inflexible d’un objectif de carrière précis rendra bien plus pénible d’accepter ces changements et de s’y adapter. La déception qui en résulte peut même conduire à une perte importante de motivation, voire au cynisme.

Plusieurs experts croient aujourd’hui qu’avoir des objectifs rigides est devenu inefficace. Ils préconisent plutôt une vision souple, qui permet de modifier ses objectifs avec les circonstances. Ne pas atteindre son objectif pour des raisons hors de son contrôle n’est pas alors un échec; l’important c’est de progresser malgré les obstacles.

Comment progresser dans sa carrière ?

1- Lorsque vous vous donnez un objectif, rappelez-vous que vous ne pouvez pas tout contrôler. Faites-donc bien la distinction entre ce que vous pouvez faire et ce qui dépendra de la situation dans laquelle vous évoluez.

2- Lorsqu’un évènement rend votre objectif impossible à atteindre, modifiez simplement votre objectif. Le nouvel objectif doit être réalisable dans le nouveau contexte.

3- Il faut poursuivre votre objectif tant qu’il est encore possible de l’atteindre, mais aussi le mettre de côté lorsqu’il ne l’est plus. Soyez déterminé sans être têtu.

4- Apprenez à jouir de la poursuite de l’objectif, pas seulement de son atteinte. Avoir la chance d’accomplir un travail significatif et intéressant est en soi une grande récompense.

« Le succès n’est jamais final ou l’échec fatal. C’est le courage de continuer qui compte. » Winston Churchill

^Sur l’auteur

Mario Charette, c.o. est consultant en gestion de carrière depuis 18 ans. Il a eu l’occasion d’aider des centaines de jeunes et de moins jeunes à prendre des décisions adéquates et à gérer leur carrière. Il est connu pour sa grande connaissance du marché du travail et des formations. Sa chronique “De bon conseil” , au Journal Métro, porte sur les débouchés de formation et sur l’avenir des emplois. On peut communiquer avec lui sur Twitter à @marioco2 et sur LinkedIn^



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • La Presse
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.