Comment avoir une conversation honnête avec votre patron… sans malaise

, par Elsa Moreira.

Avoir une conversation ouverte et honnête avec un superviseur peut être intimidant, surtout si vous n’avez pas une bonne relation à priori…

Mais comme l’explique un article publié sur The Muse, parler à votre supérieur de vos performances et de vos opinions régulièrement peut nettement améliorer votre relation et même votre manière de travailler.

Voilà donc quelques petites astuces pour faire les bons efforts sur ce terrain.

Un emploi pour vous?

Commencez petit

Ne commencez pas en essayant de refaire le monde avec votre superviseur, vous risqueriez de vous prendre un revers dont vous auriez du mal à vous remettre. Commencez plutôt par de petites conversations. Vous pouvez par exemple lui demander ce qu’il a pensé des idées exposées durant la dernière réunion ou de certains détails d’un projet sur lequel vous travaillez. C’est une bonne manière de briser la glace.

Prenez l’initiative

En débutant la conversation, vous mettrez votre superviseur plus à l’aise et vous rendrez ainsi la conversation plus facile.

Rendez ces conversations régulières

Votre superviseur appréciera beaucoup mieux une conversation avec vous s’il la voit venir. Demandez-lui donc simplement s’il a un peu de temps pendant la semaine pour discuter de ce dont vous voulez discuter.

Ne vous arrêtez pas à la surface

Si votre superviseur vous dit qu’il voudrait que vous évoluiez plus rapidement, ne le prenez pas comme une critique, car peut-être que son idée de l’évolution est différente de la vôtre. Lorsque vous entendez de telles déclarations, c’est plutôt le temps de rebondir sur le sujet et de posez des questions pour aller au fond de la chose et montrer le progrès qu’il souhaite observer.

Évitez la confrontation

Nous sommes tous parfois frustrés par nos supérieurs – surtout quand ils n’apprécient pas assez nos efforts. Plutôt que l’exprimer tel que vous le pensez, exprimez-les de manière professionnelle et peu agressive, et essayez de comprendre ce qui a amené votre superviseur à cette conclusion qui vous dérange.

Ayez de l’empathie

Chacun porte sa croix, et cela vaut aussi pour les superviseurs. Essayez donc de comprendre que votre supérieur a beaucoup de choses à gérer de son côté, et sûrement quelqu’un qui regarde par-dessus son épaule. Si vous comprenez ses difficultés, il comprendra les vôtres.



Partagez cette nouvelle!

Une réponse à “Comment avoir une conversation honnête avec votre patron… sans malaise”

  1. suzanne_sue44

    Bonjour,
    Dans mon cas, le travail que je fais actuellement depuis 7 ans et demie, la patronne que j’ai depuis 2 ans et demie me donne du fil à retordre depuis tout ce temps, elle était la secrétaire de la super bonne patronne que j’avais avant et on dirait qu’elle me fait la vie dure parce qu’elle savait que l’ancienne patronne et moi on était très proche. Elle terrorise tous les employés et elle a perdu au moins 17 employés jusqu’à maintenant et la dernière secrétaire, qui a quitté il y a environ 2 mois et à qui elle faisait la vie dure aussi avec ses propos désobligeants et insultants, c’était sa 5e secrétaire en moins de 2 ans. Je ne sais pas si ça vous donne une idée du genre de patronne “I’m the boss” elle est. Elle te dit quelque chose, dit qu’elle n’a jamais dit ça, se cache pour te surveiller et te le dit en plus….alors comment voulez-vous que j’aie une conversation avec ce genre de personne? J’ai fait parvenir une lettre de 3 pages expliquant la façon dont elle me traitait et aussi les autres employés au grand patron à la maison-mère de Toronto et rien, pas de nouvelle, rien ne s’est passé. Vous voyez le tableau? J’ai 62 ans maintenant et je me cherche un travail de secrétaire même si j’adore ce que je fais et que j’ai une belle complicité avec les clients qui m’aiment beaucoup en me le disant en plus, ce qui est très valorisant. Je ne crois pas pouvoir vivre cette anxiété, nervosité pour ne pas dire cette peur d’elle encore bien longtemps car je n’en peux plus. C’est pourquoi je recherche un autre emploi où je serai, comme je l’ai toujours été, efficace, soucieuse du détail, loyale, discrète et j’en passe. Que dites-vous de ma situation? Votre réponse serait très appréciée et je vous en remercie à l’avance. Suzanne Jarry

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.