Comment critiquer de façon constructive

, par Therese Garceau.

Dire à une personne qu’elle a failli à la tâche, qu’elle a fait une erreur est l’un des choses les plus difficiles à faire. Cela prend du doigté et surtout une bonne dose d’intelligence émotionnelle pour transmettre le message avec tact. Explications.

Vous avez délégué une tâche importante à une collègue et vous mettez toute votre confiance en elle. Bravo! Mais, contre toute attente, vous constatez qu’elle a complètement bousillé le travail. Sortez vos gants blancs et préparez-vous à marcher sur des œufs!

Elle doit tout recommencer, et ça, c’est à vous de lui dire.

Un emploi pour vous?

Mais comment lui annoncer la mauvaise nouvelle sans heurter ses sentiments ou risquer de la mettre en colère? Bien entendu, il n’est jamais facile d’avoir à faire un commentaire négatif à quelqu’un.

Dans une entrevue qu’elle accorde à la collaboratrice de inc.com Minda Zetlin,  la coach professionnelle et auteure, Wendy Capland, explique que réussir à rendre « constructif » un commentaire négatif est assurément un tour de force difficile à réaliser pour plusieurs personnes. Ses trucs pour y arriver :

1. Choisir le bon moment. Surtout évitez de réagir à chaud, sous le coup des émotions. Laissez retomber la poussière. Dormez là-dessus et attendez au lendemain avant de faire votre commentaire à la personne concernée. Prenez des notes sur les choses que vous souhaitez lui dire pour mieux vous préparer. Plus vous mûrissez votre réflexion et plus votre commentaire sera efficace.

 

2. Annoncez vos couleurs. Demandez d’abord l’autorisation de livrer vos commentaires dans une formule du genre : « Crois-tu que nous pourrions discuter ensemble de la portion de projet que tu as livré hier? » Mettez d’abord la personne en confiance, elle sera ainsi plus disposée à vous écouter.

3. Expliquez les choses simplement. Résumez votre pensée en une question. Exemple : « Je croyais que tu avais bien compris le mandat. As-tu rencontré certains problèmes? Je me demande ce qui s’est passé. » Règle d’or : Évitez à tout prix de tomber dans le sarcasme ou de blâmer la personne.

4. Décrivez vos émotions. Il est essentiel d’expliquer comment vous vous êtes sentie quand vous avez réalisé que son travail n’était pas à la hauteur de ce que vous espériez. « J’étais vraiment déçue et inquiète de constater que le rapport n’était pas complet. Je comptais là-dessus pour rendre le projet rapidement et je pensais que nous étions sur la même longueur d’ondes. »

5. Exposez les conséquences. Souvenez-vous, votre collègue n’est peut-être pas au courant des répercussions que son travail bâclé peut avoir sur vous et toute l’équipe. Vous devez prendre le temps de le lui expliquer pour qu’elle en saisisse tous les tenants et aboutissants.

6. Faites connaître vos attentes. Demandez à votre collègue ce qu’il faut faire pour que cela ne se reproduise plus et comment corriger la situation. « J’aimerais que ça ne se passe pas comme ça la prochaine fois. Que pourrais-tu faire de différent dans l’avenir? » Elle se sentira davantage impliquée si elle trouve elle-même la solution au problème.

 

7. Passez un accord. Une fois que vous avez accepté un plan d’action général, entendez-vous sur les détails de votre accord en confirmant les solutions qui ont été trouvées. Finissez la discussion en remerciant votre collègue.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.