Comment démasquer la dépression au travail?

, par Therese Garceau.

L’an dernier, dans un bilan intitulé Portrait statistique de la santé mentale des Québécois, l’Institut de la statistique du Québec nous apprenait, entre autres, que 9,5 % des répondants occupant un emploi avaient consulté un professionnel de la santé pour des problèmes liés à la dépression dans la semaine précédant l’enquête. L’étude a également révélé que 27 % de ces personnes se sont confié à une autre personne de leur entourage : collègue de travail, superviseur, patron ou à un programme d’aide aux employés.

La dépression serait-elle encore considérée comme une épée de Damoclès pour les employés qui en souffrent? Selon un récent article publié sur assistantedge.com, l’incertitude face à la sécurité d’emploi et la peur de nuire à leur réputation professionnelle poussent certains travailleurs dépressifs à mettre le couvercle sur la marmite.

Pour cacher leur détresse, ceux-ci évitent de faire appel aux différents programmes d’aide offerts par leur employeur. Ce billet souligne aussi que, faute de reconnaître les symptômes de la dépression, de nombreuses personnes ne savent pas qu’elles souffrent de dépression. Petit rappel de quelques signes de dépression qui ne trompent pas et pour lesquels vous devez consulter si ceux-ci durent depuis plus de deux semaines :

Un emploi pour vous?

1- Vous êtes triste, anxieuse de façon continue. Vous avez le très net sentiment que tout va mal dans votre vie et ne voyez pas comment votre situation pourrait s’améliorer. Vous vous sentez étouffée par la douleur.
2- Vous souffrez d’insomnie et avez perdu l’appétit. La dépression affecte toutes les fonctions vitales du corps. Elle peut entraîner des troubles du sommeil, une perte d’appétit, de poids, de libido, un dérèglement général et la baisse du système immunitaire.
3- L’estime de soi est au plus bas. Vous avez perdu toute confiance en vos capacités et avez l’impression de ne rien accomplir de bien, ni de satisfaisant. Vous dévalorisez chacun des aspects de votre vie : travail, famille, amis. Vous éprouvez le sentiment de ne pas être à la hauteur et de ne pas mériter l’amour et les attentions qu’on vous témoigne.
4- Impossible de vous concentrer. Une simple résolution de problème ou la rédaction d’une banale note est devenue pour vous un obstacle insurmontable. Vous êtes dysfonctionnelle et avez perdu toute cohérence. La fatigue mentale est un autre symptôme de la dépression. Celle-ci affecte les moteurs de recherche du cerveau, ce qui entraîne des difficultés de concentration, de mémorisation, de perte d’imagination et des fonctions cognitives en général.
5- Vous broyez du noir. Vous vous réveillez tous les matins en broyant du noir et demeurez concentrée sur ces pensées négatives toutes la journée. Sans espoir que votre vie s’améliore, vous n’attendez plus rien de l’existence et vous avez perdu le goût de tout. Le désintéressement, le négativisme généralisé et les idées suicidaires sont de sérieux indices d’un réel état dépressif et de la nécessité de consulter sur-le-champ un professionnel de la santé.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.