Comment détecter un patron difficile en entrevue

, par Melissa Pelletier.

Vous avez déjà eu un patron très difficile? Vous n’êtes pas seule. Beaucoup d’employés admettent qu’ils n’auraient jamais accepté leur emploi s’ils avaient su.

C’est toujours possible de démissionner quand ce n’est pas facile avec un employeur, mais c’est bien dommage de passer par un tel processus… Dès la première conversation, comment décoder les signes avant-coureurs d’un patron désagréable? Mathieu Guénette de Jobboom nous lance quelques pistes.

1. Soyez à l’affût pendant l’entretien

Si la personne avec qui vous discutez en entrevue sera votre patron, ouvrez l’oeil. Soyons logique : vous ne pourrez certainement pas détecter un problème de santé mentale après une seule conversation, mais vous aurez la chance d’observer certains traits de personnalité qui peuvent s’avérer problématiques.

Un emploi pour vous?

Votre potentiel employeur a fouillé, fouillé et encore fouillé vos références? Il est peut-être paranoïaque! Il a tendance à se vanter sans aucune gêne? Il a peut-être une tendance narcissique. La personne devant vous se montre très, très enthousiaste face à votre possible embauche? Attention, ça sent la personnalité limite… Votre potentiel employeur vous fait des compliments sans fin en passant du coq à l’âne? On dirait bien une personnalité histrionique! Bref, vous comprenez le principe. Tentez de prévoir les coups!

2. Quel est le contexte?

Vous apprenez en entrevue qu’une bonne partie de l’équipe doit soudainement être remplacée? Votre employeur potentiel est flou face aux raisons de ces départs précipités? Vous vous rendez compte au fil de la conversation que le taux de roulement est plus haut que la normale? Pas de panique. Mais ouvrez l’oeil! Lorsque beaucoup d’employés quittent au même moment, c’est souvent signe de mauvaise gestion ou de conflit interne…

3. Déjouez la cassette

En entretien, chaque entreprise a l’air d’être LA compagnie pour laquelle il fait bon travailler. Pourtant, ça peut être un très grand leurre! Si vous sentez que la personne devant vous en met plus que nécessaire, posez-vous des questions. Tente-t-elle de cacher des réalités moins séduisantes? Pourquoi insiste-t-elle autant sur les bons côtés de l’entreprise?

N’hésitez pas à poser des questions dans un tel contexte, question de briser un peu le discours formaté d’avance. Vous pouvez facilement demander :

« Vous semblez très concerné par le bien-être de vos employés au travail. Pouvez-vous me donner des exemples en ce sens? »

Vous vous en doutez déjà : suivez votre instinct! Si vous sentez qu’il y a anguille sous roche… C’est qu’il y a sûrement anguille sous roche!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.