Comment éviter de saboter votre entretien d’embauche

, par Therese Garceau.

Savez-vous que votre attitude et vos présomptions peuvent littéralement compromettre vos chances en entretien d’embauche?

Dans quel état d’esprit êtes-vous lorsque vous vous préparez à passer une entrevue? Optimiste et déterminée ou anxieuse et pessimiste?

La façon dont vous percevez la rencontre et l’esprit dans lequel vous l’envisagez peut littéralement compromettre vos chances de d’être choisie pour le poste, et ce, avant même d’avoir rencontré le recruteur. C’est précisément ce que Andrea Gerson, coach en carrière et rédactrice de CV et Janelle Gale, vice-présidente aux ressources humaines chez Facebook expliquent dans une récente entrevue qu’elles ont récemment accordée sur Levo.com. Voici quelques conseils avisés des deux expertes :

Un emploi pour vous?

Soyez enthousiaste. Une des façons les plus efficaces de se préparer et de réussir une entrevue d’embauche est d’abord de l’envisager comme une formidable occasion de vous y faire connaître. Chassez le vieux réflexe de croire que vous êtes à la merci des questions du recruteur et que vous devez absolument respecter le cadre dans lequel celles-ci sont posées pour y répondre correctement. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un échange et que le recruteur souhaite d’abord en apprendre un peu plus sur vous, votre personnalité, vos valeurs.

Racontez votre histoire. Cette rencontre est votre chance de pouvoir raconter votre histoire, celle que vous voulez mettre de l’avant. Plutôt que de vous concentrer sur les questions qui vous sont posées, pensez à adapter les questions de l’interviewer à vos objectifs. Chaque question d’entrevue vous permet de mettre en lumière un accomplissement ou une force qui vous avantage. Pour y parvenir vous devez vous préparer à l’avance, pour ne pas être prise au dépourvu. Vous aurez ainsi l’impression d’être plus en contrôle et plus sûre de vous au moment de prendre la parole.

Soyez factuelle. Vous marquerez des points en donnant des exemples concrets. On veut connaître vos aptitudes en gestion de conflits ou en résolution de problèmes. Mettez l’accent sur des cas précis que vous avez vécus. Racontez une anecdote qui témoigne non seulement de votre perspicacité mais qui répond également à la question posée. Le recruteur veut s’assurer que vous avez ce qu’il faut pour prendre les différents défis en main. Apportez-lui des preuves.

Misez sur vos forces. On vous demande ce que votre dernier patron pense de vous. Voilà le moment parfait de mettre en valeur vos forces et vos compétences avec une histoire toute  personnelle. Un bon coup que vous avez réussi et qui a suscité d’excellents commentaires de sa part. Un projet où vous vous êtes particulièrement signalée ou une réalisation qui a permis de valoriser votre équipe ou l’entreprise.

Montrez-vous ouverte à la critique. On ne vous demande pas d’être parfaite et de tout connaître. Planifiez 5 anecdotes solides qui permettront au recruteur de bien cerner « qui vous êtes ». Mettez l’accent sur votre capacité d’apprendre et sur votre volonté de vous améliorer. Cela démontre votre ouverture d’esprit, votre professionnalisme et, surtout, votre intérêt à grandir avec l’entreprise.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.