Comment répondre à « quelles sont vos faiblesses? »

, par Elsa Moreira.

C’est la question que tous les candidats redoutent lors d’un entretien d’embauche…

Lorsque vous décrochez une entrevue avec un éventuel employeur, vous tentez évidemment de bien vous préparer. Malgré cela, il y a une question qui semble toujours constituer une colle, peu importe la réponse que l’on donne : il s’agit de la classique « quelles sont vos faiblesses ? ».

Heureusement pour vous, un article de GineersNow propose quelques conseils pour répondre correctement.

Un emploi pour vous?

En effet, on craint toujours que la réponse donnée ait des conséquences fâcheuses. La plupart du temps, si l’on répond trop honnêtement à cette question, on rate l’entrevue, et c’est la même chose quand notre réponse n’est pas assez honnête. Quoi dire alors?

Tout d’abord, vous devez réfléchir. Faites une liste (dans votre tête bien sûr) de vos défauts liés à votre travail, puis procédez à une élimination de ceux qui seraient trop préjudiciables pour le recruteur, comme le retard systématique dans les projets, ou l’incapacité de travailler en équipe. Ces défauts sont trop importants et les citer ne ferait que vous garantir un rejet.

« Je suis trop perfectionniste »

Il faut également noter que dire « ma faiblesse est en fait une force » ou quelque chose dans le même genre donne l’impression que vous êtes peu authentique, et même un peu arrogante.

Alors, que pouvez-vous dire? Vous pouvez parler de compétences non essentielles à votre travail. Par exemple, vous n’avez pas la meilleure capacité d’analyse financière parce que vous avez toujours préféré l’orthographe et la grammaire que les maths. Vous pouvez aussi dire que vous êtes d’un naturel plutôt timide et que vous avez des difficultés à vous ouvrir en groupe, au début. C’est une réponse acceptable, puisque les professionnels soutien administratif n’ont pas nécessairement besoin d’être des livres ouverts!  Ce qui est également important dans la réponse est que vous ayez la volonté de vous améliorer en donnant des exemples d’efforts que vous faites pour corriger vos défauts.

Maintenant, parler de vos faiblesses ne sera paradoxalement plus une faiblesse pour vous lors de votre prochaine entrevue!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.