Comment s’affirmer comme adjointe sans avoir l’air bête

, par Elsa Moreira.

Au bureau, tout le monde appréciera que vous donniez votre opinion ou que vous preniez votre place. Attention toutefois de ne pas dépasser les bornes autant à l’oral qu’à l’écrit!

Dans le milieu du travail, il faut savoir s’affirmer si on ne veut pas se faire marcher dessus. Mais il ne faut pas non plus devenir trop insistante ou exigeante, au risque d’être la personne la plus détestée au bureau. Trouver un équilibre entre les deux extrêmes peut s’avérer compliqué, mais heureusement, Lynn Gaertner-Johnston, dans un article publié sur le site Assistant Edge, donne des conseils pour arriver à se faire respecter sans avoir à trop en mettre.

Soyez courtoise

Un emploi pour vous?

Être polie vous évitera de passer pour une personne trop autoritaire. Vous n’est pas obligée de traiter votre interlocuteur comme la reine d’Angleterre, mais assurez-vous de le saluer correctement et dites « s’il-vous-plaît » avant de lui demander quelque chose. Enfin, n’oubliez pas d’exprimer votre appréciation de son travail avant de terminer la conversation.

Soyez assez claire pour être comprise

Les messages écrits trop longs ne sont  souvent pas lus jusqu’à la fin, mais ceux qui sont trop courts ne sont pas toujours compris. Assurez-vous donc de bien expliquer ce que vous voulez de manière brève mais compréhensible. Pas la peine d’écrire un roman, mais faites quand même des phrases complètes!

Dans les phrases ci-dessous, voyez comment une phrase un peu plus longue peut faire toute la différence :

  • « On ne peut pas faire ce changement maintenant. » versus « À ce stade-ci du projet, on ne peut pas encore faire ce changement sans repousser la date butoire. »
  • « Les dommages sur le pont ne sont pas couverts. » versus « Le plan d’assurance ne couvre pas les dommages survenus sur le pont. Veuillez prendre connaissance du paragraphe xyz qui en fait mention dans votre couverture d’assurance . »
  • « Il faut que ce soit fait pour 13 h. » versus « J’ai besoin de recevoir votre document pour 13 h afin de pouvoir intégrer les images au rapport final.  »

Dites ce que vous pensez si ça aide à faire passer le message

Vous devrez parfois annoncer des choses qui vous dérangent, et aurez donc du mal à vous exprimer. Si vous êtes gênée ou désolée d’avoir à dire ou à demander quelque chose à un collègue, n’hésitez pas à le dire « Je suis désolée de te dire ça, mais… ».

Cependant, ne dites pas que vous êtes d’accord avec votre collègue quand celui-ci critique la politique de l’entreprise. Dites plutôt que vous essaierez de faire remonter son avis à la direction.

Ne dites pas : « Je suis d’accord avec toi que la politique de notre entreprise est dépassée. Je ne sais pas comment ça se fait que nous n’avons pas encore changé cela. »

Dites plutôt : « Merci pour ton commentaire honnête sur les politiques de l’entreprise. J’en ai parlé à la direction, mais pour le moment, je dois appliquer les règlements qui sont encore en vigueur. »

Si vous êtes gênée de donner une date limite à votre interlocuteur par écrit, donnez-la dans une phrase séparée et plus subtile

Vous pouvez par exemple écrire: « J’ai hâte de recevoir ton travail. Si tu l’envoies cette semaine, je pourrais m’occuper du reste. »



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.