Comment verser un bonus avec le logiciel de paie Acomba

, par Secretaire-inc.

Par : Josée Dorval

Comment verser un bonus avec l’application paie? Vous direz peut-être que c’est très simple et qu’il suffit d’ajouter le bonus au moment d’inscrire la paie, mais ce n’est pas exactement le cas, nous dit notre chroniqueuse!

Il est possible de procéder de cette manière, mais le bonus sera traité au même titre qu’un « salaire régulier ». 

Un emploi pour vous?

Par défaut, lorsque vous souhaitez créer une nouvelle ligne de salaire, celle-ci est configurée comme étant un « salaire régulier ». Ce que cela veut dire, c’est que le logiciel Acomba fait une projection comme si ce salaire était versé à chacune des paies et détermine le taux d’imposition à ce moment. Donc, si vous créez une ligne de bonus comme étant un « salaire régulier », il y aura une surimposition au moment de verser le bonus. 

Le but de cet article n’est pas de vous indiquer comment épargner de l’impôt, mais de calculer et prélever le juste montant d’impôt au moment de verser un bonus.  

Types de rémunération

Saviez-vous qu’il existe plusieurs types de rémunérations dans le logiciel de paie Acomba? En effet, lors de la création d’une nouvelle ligne de salaire dans la fenêtre de configuration, il est important de choisir le type de rémunération adéquat

Le type de rémunération choisi aura un grand impact sur l’impôt calculé au moment de verser un bonus. Comme mentionné plus haut, par défaut, toutes les nouvelles lignes de salaires sont définies comme étant un « salaire régulier ». Lorsque vous voulez verser un bonus, il sera donc important de plutôt choisir le type de rémunération « Gratifications/Bonus ». 

Verser un bonus

Pour mieux vous faire comprendre le concept derrière les différents types de rémunérations, voici une petite démonstration de comment le logiciel Acomba détermine l’impôt à payer. Prenons par exemple un employé qui a un salaire hebdomadaire de 1000 $ et à qui vous devez verser un bonus de 5000 $. 

Lorsque le bonus est versé sur une ligne « salaire régulier » : 

(1000 $+5000 $) x 52 = 312 000 $

Lorsque le bonus est versé sur une ligne « Gratifications/Bonus »

(1000 $ x 52) + 5000 $ = 57 000 $

Avec cet exemple, il est facile de constater que si vous créez la ligne de bonus comme un « salaire régulier », le logiciel prend pour acquis que cette somme sera versée à chacune des paies. Le résultat est qu’il y aura une surimposition lors du versement du bonus. 

D’un autre côté, lorsque vous attribuez le statut de « Gratifications/Bonus », le bonus sera alors additionné au salaire régulier, ce qui permet de calculer et prélever le montant juste d’impôt. Pour l’exemple présenté plus haut, cela fait une différence au niveau du salaire net de 576,33 $ (3511.63 $ – 2935.30 $). En résumé, tout dépend du type de rémunération choisi dans la configuration. Pour la même paie exactement, il y a une différence non négligeable de 576,33 $ au niveau du salaire net. 

Pour terminer, lorsque vous créez une nouvelle ligne de salaire, il ne faut pas oublier d’aller, dans tous les départements, associer un compte de dépense qui servira au moment du transfert au module comptabilité. Il sera également important d’ajouter cette ligne sur le talon de paie pour que l’employé soit en mesure de voir le montant du bonus sur celui-ci.  

 

Ces informations sont tirées de la formation Paie Acomba, offerte par l’équipe de formateurs Acomba. Pour maximiser vos connaissances sur le traitement de la paie avec le logiciel Acomba, n’hésitez pas à vous inscrire à la formation avancée. Visitez le Centre de formation Acomba pour en savoir plus.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.