Courriel d’excuses : 5 conseils pour s’en tirer avec tact

, par Therese Garceau.

Une erreur, un rendez-vous raté, un retard… On a tous, un jour ou l’autre, dû présenter des excuses à quelqu’un dans le cadre du travail. À défaut de ne pouvoir le faire en personne, un courriel bien senti peut vous aider à vous sortir élégamment du pétrin.

La vie de bureau n’est pas un grand fleuve tranquille et personne n’est à l’abri d’une bourde, d’un oubli ou encore d’un problème de communication. Bien que ce ne soit pas toujours de gaieté de cœur, tôt ou tard, il faut savoir faire amende honorable, rectifier le tir et réparer les pots cassés.

Comment donc s’excuser sans froisser certaines susceptibilités? Certes, il est toujours préférable de transmettre votre message de vive voix, mais sachez que le courriel a l’avantage de vous permettre de réfléchir avant de parler, ce qui, tout compte fait, n’est pas une si mauvaise idée. Pour éviter d’être mal interprétée, voici 5 pistes intéressantes à suivre pour vous en sortir avec brio :

Un emploi pour vous?

Soyez transparente. Bien entendu, avouer ses torts n’est jamais facile, mais inutile de vouloir cacher la vérité. Allez droit au but et admettez votre erreur. Démontrez à votre interlocuteur que vous comprenez la situation et que vous regrettez d’avoir à l’en informer. Une personne qui a l’heure juste est plus susceptible de passer l’éponge qu’une autre qui sent qu’on la mène en bateau.

Laisser retomber la poussière. Vous vous êtes sentie attaquée personnellement par une collègue lors d’une réunion et, sous la colère, vous lui avez dit d’aller se faire voir ailleurs? Mieux vaut prendre le temps d’évacuer la pression avant de tenter quoi que ce soit. Ce n’est pas le temps de réagir à chaud, sur le coup des émotions. Prenez un peu de distance avant de rédiger votre message.

Mettez-vous à la place de l’autre. Vous jugez que votre collègue vous a accusée injustement. Vous lui faites vos excuses uniquement pour préserver la bonne entente dans le bureau? Il y a toujours deux côtés à une médaille, faites preuve d’empathie.

Pas de faux-fuyants. N’essayez pas de vous justifier par une formule du genre « Ce n’est vraiment pas dans mes habitudes… » ou « Je n’ai pas vraiment compris… ».  Vous avez fait une erreur, reconnaissez-le et excusez-vous simplement.

Prenez action. Présenter vos excuses est une chose, mais prendre des mesures pour corriger le tir en est une autre. Expliquez clairement comment vous entendez réparer votre erreur. Vous souhaitez que les choses se placent entre vous deux. Invitez votre collègue à prendre le lunch, histoire de boucler l’incident.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.