Démissionner sans heurts ni fracas

, par Secretaire-inc.

Fini le temps où les travailleurs faisaient carrière dans un seul cabinet ou restaient fidèles au même employeur tout au long de leur parcours professionnel. Vous devrez très certainement, à un moment ou un autre, annoncer à la personne qui vous a recruté votre intention de la quitter.

S’il est difficile de se faire embaucher, c’est aussi tout un art d’annoncer son départ : le milieu du secrétariat est petit et vous ignorez de quoi demain sera fait. Il est donc préférable de partir en bons termes et en ménageant les susceptibilités.

Pour faciliter votre rupture professionnelle, AboutCareers vous propose de suivre quelques conseils.

Un emploi pour vous?

Lancez-vous. Il peut être difficile ou stressant de démissionner et vous pouvez avoir tendance à ruminer l’idée plusieurs semaines avant de sauter le pas. Mais si vous n’aimez plus votre travail et que chaque jour, vous vous dites que vous voudriez être ailleurs, alors foncez ! Prenez votre courage à deux mains.

Restez positive. Une fois que votre décision est prise et que vous être prête à vous lancer, il est important de réfléchir à votre annonce et à la justification que vous allez donner à votre employeur. Axez votre argumentation sur ce que vous allez faire dans votre nouvel emploi et en quoi il est différent de celui que vous occupez actuellement. Concentrez-vous sur le positif plutôt que sur les irritants qui vous ont conduit à postuler ailleurs.

Annoncez votre départ. Après avoir fait votre annonce officielle en tête à tête avec votre employeur, il faut avertir vos collègues que vous ne serez plus à leurs côtés très longtemps. Envoyez-leur un courriel groupé, neutre et sans fioriture . « J’ai apprécié mon travail (ici) mais le temps est venu pour moi de vivre une nouvelle expérience professionnelle. Je commencerai mon nouvel emploi (là-bas) dans 15 jours. »

Finalisez votre travail. Même si vous ne serez certainement pas en mesure de terminer tous les dossiers qui vous ont été affectés, assurez-vous que la transition soit facile pour la personne qui reprendra le flambeau. Vous pouvez également proposer à votre successeure de vous contacter au cours des prochaines semaines s’il a une question sur un dossier.

Restez en contact. Vos collègues de travail sont des relations privilégiées avec lesquelles il est important de garder contact. Prenez leurs coordonnées personnelles pour pouvoir les suivre car ils pourraient eux aussi changer d’emploi. Ne partez pas sans les saluer et si le cœur vous en dit, organisez un 5 à 7 de départ, c’est l’occasion de quitter sur une note plus enjouée !



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • ZSA
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.