DEP ou DEC?

, par Theodora Navarro.

Florence a 18 ans. Elle ne sait pas encore ce qu’elle veut faire mais elle se verrait bien secrétaire. Elle n’a pas réussi le cours de science physique de secondaire 4, elle a donc suivi une mise à niveau pour entrer dans un diplôme d’études collégiales (DEC) en secrétariat. A côté d’elle, dans le bus, il y a Julie. Elle a 19 ans. Sa tante est secrétaire juridique, elle veut faire le même métier depuis ses quinze ans. Elle a choisi de suivre un diplôme d’études professionnelles (DEP) à Rimouski, dans le Bas-Saint-Laurent, où elle a toujours vécu.

Pour suivre le plus de modules possibles, Julie a choisi la formation longue. 1485 heures sur 18 mois de cours. Elle y apprend les tâches comptables courantes et périodiques, la correspondance en français et en anglais, la production de documents ou encore le traitement de textes avancé. Florence suit un DEC à Joliette en coordination du travail de bureau. Elle a 2385 heures à faire, soit trois ans de cours.

L’hiver touche à sa fin et Julie a déjà suivi de nombreux modules. Elle se sent à l’aise dans la correspondance en français, la gestion de l’information administrative et l’organisation des réunions, mais peine encore avec les subtilités des logiciels Excel et PowerPoint. A 512 kilomètres de là, Florence a rangé sa combinaison pour aller étudier la planification des réunions et la supervision des colloques. Dotée d’un leadership naturel, elle se sent à l’aise dans sa formation qu’elle suit avec assiduité. Passionnée par la photographie, Florence a choisi en option la découverte du logiciel Photoshop.

Un emploi pour vous?

20 ans

Julie aura bientôt 21 ans. Sa tante l’affirme sans cesse : assistante juridique, c’est un métier génial ! Alors sitôt ses heures de formation validées, elle a choisi de passer un ASP en secrétariat juridique. Après un emploi comme commis de bureau, Julie a trouvé une place dans un cabinet d’avocat à 15 $ de l’heure. Sa famille lui dit que c’est très bien comme salaire, pour débuter, alors elle a accepté.

Florence a 21 ans également, elle vient d’être diplômée. A la suite de son stage de fin d’études, son employeur lui a proposé d’être embauchée au poste d’assistante administrative à 14 $ de l’heure.

35 ans

Julie a 35 ans, elle est toujours à Rimouski. Après plusieurs changements, elle vient d’être embauchée comme assistante juridique dans une étude de notaires. Elle s’occupe des mandats, des testaments, monte des dossiers de vente de maisons et d’hypothèques. Elle est payée 20 $ de l’heure et se plaît beaucoup dans ses nouvelles responsabilités. Pour améliorer son anglais, elle a suivi une formation à distance. C’est ce qui a fait la différence avec les autres candidates au moment de son embauche.

Florence a 34 ans, elle est désormais adjointe de direction dans une grosse entreprise de médias. Elle supervise l’organisation de séminaires et de colloques, assure le suivi des projets et coordonne les dossiers du vice-président du groupe. Elle a déclaré 45 000 $ de salaire l’an dernier. Ce qui a fait la différence ? Son amour de la photo et sa connaissance des logiciels de retouche, très appréciés dans un grand groupe médiatique.

10h50, Place des Arts à Montréal. Julie est venue voir une amie. Florence la frôle, pressée par un rendez-vous avec le vice-président à l’autre bout de la ville. Elles ne se connaissent pas, ne se parlent pas. Pourtant, sans le savoir, elles ont beaucoup en commun. L’impression d’avoir fait le bon choix de vie surtout.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.