Des assistantes virtuelles payées à la minute!

, par Secretaire-inc.

Avez-vous entendu parler de Fancy Hands ? Ben Popper vous en dit un peu plus sur cette entreprise américaine qui, via des assistantes virtuelles, navigue sur la toile pour vous à moindre coût.

Un pas de plus vers les assistantes virtuelles. Surtout connues pour le monde du travail, les assistantes virtuelles telles qu’elles existent chez Fancy Hands permettent également de naviguer sur Internet ou de passer des appels pour vous : raisons professionnelles, simples renseignements (trajets de bus avec horaires par exemple), etc. Idéal pour déléguer !

Comment cela fonctionne ? Le client a juste besoin de choisir un forfait, comme Skype le propose. Par exemple, il peut commencer avec un forfait à 10 $ de service. Il contacte une assistante virtuelle pour lui demander un renseignement comme celui de comparer le meilleur prix pour un vêtement. 2-3 minutes plus tard, l’assistante le rappelle pour lui donner la meilleure offre.

Un emploi pour vous?

Quel est le coût pour un client ? En plus des frais d’abonnement, le client est facturé 0.34 $ la minute. Par conséquent, le client paiera seulement le temps de sa requête.

Qu’en est-il au Québec ? Selon le site Les Affaires, il existe environ 50 adjointes virtuelles dans la Belle Province. Cependant, le système salarial diffère de celui de Fancy Hands. Les assistantes ne sont pas payées à la minute mais bien à l’heure : de 25 CAD à 75 CAD dépendamment des tâches demandées. Le Réseau des professionnels en soutien administratif virtuel ou RPSAV, francophone, excelle en la matière.

Par message texte

Selon le journal l’ADN, un autre concept du genre aurait été récemment lancé : l’assistante virtuelle par texto. Celle-ci reçoit la requête par message texte et n’a plus qu’à l’exécuter rapidement. Selon le journal, « les équipes se chargent de vous trouver ce dont vous avez besoin/envie (tant que ça reste légal), et vous proposent un tarif et un délai de livraison en fonction, sur lequel elles se commissionnent ». La société française Clac des Doigts, qui a mis ce service en place, croule déjà sous les demandes, au point que les utilisateurs ont dû être mis sur liste d’attente. Le coût initial? Celui d’un message normal. On comprend l’engouement.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • ZSA
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.